Mettez-vous à la déco éco responsable pour lutter contre la pollution de l’air !

En France la pollution de l’air intérieur compte 20 000 décès prématurés par an ! Et si un conseil déco apportait une partie de la solution ? C’est la conviction d’Antoinette Cirillo, décoratrice d’intérieur fondatrice de Sensidéco.

La pollution de l’air, un risque environnemental majeur pour la santé **

La pollution de l’air intérieur concerne la majorité de nos habitations ; or, on passe plus de 80% de notre temps confiné dans des espaces clos tels que les crèches, écoles, bureaux, logements. Ces endroits sont soumis à de multiples polluants chimiques parfois plus concentrés qu’à l’extérieur. ** Les personnes les plus vulnérables sont les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, allergiques ou asmathiques.

Atténuer les facteurs polluants dans la déco

Atténuer les facteurs polluants, en décorant et en aménageant des intérieurs où il fait bon vivre et mieux respirer, c’est la motivation principale d’Antoinette Cirillo, décoratrice d’intérieur, fondatrice de Sensidéco. Sa démarche ? Sélectionner attentivement le mobilier et les produits de décoration qui ont un impact sérieux sur la qualité de l’air intérieur : matériaux: peintures naturelles, parquets en bois brut, papiers peints, textiles, tapis et moquettes labélisés, ameublements, revêtements de murs et de sols classés ayant l’étiquette A+ ; les produits de bricolage (vernis, colles, adhésifs) répondent également à des normes écologiques. Cette démarche vise à diminuer les émissions de polluants (COV*). Antoinette privilégie aussi les fournisseurs et partenaires sensibilisés à la protection de l’environnement et soucieux de la qualité de l’air intérieur des habitations (certification NF Habitat).

Bon à savoir : Les COV composants organiques volatils sont des gaz émis par la combustion de carburants ou l’évaporation de solvants contenus dans certains matériaux et produits. Leur point commun est de s’évaporer plus ou moins rapidement à température ambiante et de se retrouver dans l’air. On compte aujourd’hui plus de 300 types de COV dans l’air et entre 50 et 100 COV peuvent être rencontrés dans l’air intérieur (Observatoire régional de la santé, Rhône-Alpes)

Sources : ** http://www.oqai.fr/userdata/documents/521_Guide_Qualitel.pdf – *** http://www.airparif.asso.fr/pollution/air-interieur-generalites

© SweetRédaction