Ibiza en tête des marinas les plus chères d’Europe loin devant Portofino

Quels sont les frais de base pratiqués par chaque marina pour un quai d’accostage d’un yacht de 55 mètres lors de la haute saison 2018 ? Découvrez les résultats de l’étude Engel & Völkers Yachting consacrée aux marinas les plus chères d’Europe.

Compter 4 000 €/jour de frais de mouillage à Ibiza (+32% en 1 an)

Ibiza Magna arrive de nouveau en tête de liste des 10 marinas les plus chères d’Europe en 2018 selon le classement établi par Engel & Völkers Yachting. Les frais de mouillage dans le port espagnol Ibiza Magna ont progressé de 32% par rapport à l’année précédente pour atteindre 4 000 euros par jour.  « Par rapport à 2017, les frais quotidiens de mouillage pour un yacht de 55 mètres ont augmenté dans quasiment toutes les marinas du classement », déclare Anissa Mediouni, CEO d’Engel & Völkers Yachting.

Tabler sur 2 751 €/jour de frais de mouillage à Portofino (+2o% en 1 an)

La seconde plus forte augmentation de prix après Ibiza Magna est celle de Marina di Portofino sur la côte italienne près de Gênes, avec des frais en hausse de 20% pour atteindre 2 751 euros par jour. Portofino se classe ainsi à la deuxième place au classement 2018 des marinas les plus exclusives en Europe. En troisième et quatrième places figurent deux autres ports italiens : Marina Grande à Capri (2 750 euros/jour) et Marina di Porto Cervo en Sardaigne (2 564 euros/jour). « Cala del Forte est une nouvelle marina actuellement en cours de développement dans le nord de l’Italie qui offre un formidable potentiel. Des yachts de 60 mètres vont pouvoir y mouiller à l’avenir et le spot de plaisance de Monaco n’est pas très loin », déclare Anissa Mediouni.

A peine plus de 2 000 €/jour à Saint-Tropez et Marbella

Les marinas de Saint-Tropez et Marbella arrivent en 5ème et 6ème positions, avec des frais de mouillage tout juste supérieurs à 2 000 euros. Ceci fait du Port de Saint-Tropez sur la Côte d’Azur le seul port français figurant dans le classement. Y faire mouiller un yacht de 55 mètres pour une journée lors de la haute saison coûte 2 105 euros. Le second port espagnol de la liste des marinas les plus chères d’Europe est Puerto José Banús à Marbella. Les frais de mouillage pour la journée y sont de 2 068 euros.

La Croatie et Monaco en dessous de la barre des 2 000 €

Malgré de légères augmentations de prix en 2017, les frais de mouillage à la journée dans les marinas les plus exclusives à Chypre, en Croatie, à Monaco et en Turquie demeurent sous la barre des 2 000 euros. Le Limassol Marina au sud de Chypre se classe à la septième place à 1 533 euros. En huitième place, ACI Marina Split sur la côte adriatique de Croatie facture 1 413 euros par jour. Avec Port Hercule en neuvième place, une seconde marina de la Côte d’Azur figure au classement. Un quai d’accostage pour un yacht de 55 mètres dans cette marina de Monte-Carlo coûte 1 095 euros par jour. La Netsel Marmaris Marina dans le port turc de Marmaris clôture ce Top 10 avec un quai accostable facturé 1 054 euros la journée.

« Pour de nombreux propriétaires de yacht et affréteurs, la côte ouest de la Méditerranée est la région la plus prisée en Europe, comme en témoigne notre dernier classement des frais de mouillage. Au-delà de l’Europe, des destinations moins habituelles se dégagent également, l’Antarctique, la nation insulaire de Palau dans l’Océan Pacifique et la Birmanie », déclare Anissa Mediouni.

*L’étude s’appuie sur les frais de mouillage de base de chaque marina lors de la haute saison, tels que recueillis par Engel & Völkers Yachting. Il s’agit des frais de base pour un yacht de 55 mètres. Des événements saisonniers (comme des salons, des festivals et des rencontres sportives) peuvent entraîner des fluctuations de ces prix de base dans chaque marina. En sus de ce prix de base, la location d’un quai d’accostage engendre généralement des frais supplémentaires pour divers services comme la fourniture d’eau et d’électricité ou le ravitaillement.

© mysweetimmo/adobestock