Paris Fibre

Avec Marton, vous ne payez que 2 000 € de frais d’agence mais… c’est vous qui faites les visites !

Vous avez peut-être vu passer sur les grandes chaînes de télévision le spot publicitaire de l’agence immobilière Marton. Et oui, depuis novembre dernier, le Suédois Marton est en France avec un bureau rue du Colisée dans le 8e arrondissement à Paris. Et son concept séduit …

Une commission fixe

Et s’il existait un modèle intermédiaire entre l’agence immobilière classique (full options mais qui a un coût) et la vente en directe (qui est risquée) ? C’est le pari qu’à fait le Suédois Marton, aujourd’hui en France avec un 1er bureau à Paris dans le 8e. Ce professionnel de l’immobilier propose de vous faire payer une commission d’agence fixe à 2000 €, quels que soient votre bien, sa superficie et son emplacement. Vous économisez donc 90 % sur les honoraires par rapport à une agence traditionnelle qui pratique, en moyenne, 4,87 % de taux de commission mais attention, à ce tarif-là, forcément, il y a une contrepartie. Vous devez en effet participer. Et il n’y a pas moyen d’y échapper. Si vous ne voulez pas vous impliquer, Marton ne se charge pas de la vente de votre logement.

Un concept qui a fait ses preuves

«Avec plus de 11 000 biens vendus en 10 ans en Suède, l’efficacité du concept n’est plus à démontrer, explique Thomas Laurentin, président de Marton France. Il n’est donc pas question de déroger à des méthodes qui ont fait leurs preuves. Ceux qui ne veulent pas jouer le jeu, tant pis pour eux… Il est vrai que nous proposons un forfait moins cher qu’une agence traditionnelle mais on n’est pas en train de baisser les prix artificiellement. Avec nous, le propriétaire a accès à du service, des personnes qualifiées, formées, mais il doit accepter d’être un partenaire dans la vente de son logement.»

Vous faites les visites mais pas la négociation

Cuisine, salon, salle de bains… C’est vous qui vous chargez des visites de votre logement. A vous donc d’accueillir les acheteurs, de vanter, sans pour autant en faire trop et agacer les acquéreurs potentiels, votre home sweet home… Marton édité un guide dans lequel elle vous explique ce qu’il faut faire et dans lequel elle vous encourage notamment fortement à rester en retrait, silencieux, pour laisser l’acheteur se projeter dans le bien. Rassurez-vous, votre rôle se limite aux visites. En aucun cas, c’est à vous de négocier avec l’acheteur. « Le vendeur vit dans son logement, reprend Thomas Laurentin. Il le connaît par cœur. C’est lui qui en parle le mieux. Et, en général, il adore le faire visiter. Finalement, on a réservé au vendeur la tâche qui dessert le plus les professionnels de l’immobilier qui sont souvent taxés d’ouvreurs de portes, de porteurs de clés… » Une fois les visites effectuées, l’équipe de Marton reprend la main. Elle rappelle tous les acheteurs.

Mr Marton, un bébé de la révolution digitale

Ce concept d’une agence immobilière qui propose une commission fixe (et très basse) est né de la révolution numérique qui touche tous les secteurs et, notamment très fortement l’immobilier. Pour réduire les coûts, Mr Marton souhaitait au départ digitaliser tout le processus d’une vente immobilière mais il a fait machine arrière. Et pour cause… « Même si le digital permet de fluidifier les échanges, le service reste un élément fondamental d’une transaction, poursuit Thomas Laurentin. Si, dans une relation qui est très humaine, puisqu’il y a beaucoup d’échanges au téléphone, vous intégrez du digital bien construit, bien pensé, vous gagnez forcément en rapidité, en transparence, en sécurité… Bref, beaucoup de choses très performantes ! Mr Marton s’est donc posé cette question : est-ce que je peux découper la valeur ajoutée qu’apporte un agent immobilier, ne garder que le meilleur, améliorer ce qui est possible de l’être grâce au digital et enfin est-ce que je peux déléguer certaines tâches au client ?»

Votre Expert Prix, vous coache par téléphone ou par mail

Pour vous proposer une commission fixe à 2000 €, chez Marton, de nombreuses tâches sont donc digitalisées, c’est-à-dire automatisées. Comment ça marche ? Si vous avez un bien à vendre, vous contactez Marton par téléphone et une personne de l’équipe Vente vous explique la démarche. Ensuite, vous avez affaire, toujours par téléphone, à un Expert Prix, une personne qui réalise une étude de votre bien et de son environnement et qui vous remet une estimation de son prix de vente. En fait, personne ne se déplace chez vous. Tout se règle par téléphone ou par mail.  Bon à savoir : un Expert Prix vous est dédié. Il suit votre dossier et se charge de négocier avec l’acheteur.

Si vous aviez des velléités d’enjoliver la réalité, de prétendre que votre bien est en parfait état alors qu’il ne l’est pas, oubliez cela … Entre les diagnostics immobiliers, la documentation et le photographe professionnel, envoyé par l’agence et chargé de réaliser un reportage photos sur votre bien, l’Expert Prix s’en rendra tout de suite compte ! « Le marché s’oriente depuis des années vers une structuration de la donnée, avec des contrôles, des diagnostics immobiliers… reprend Thomas Laurentin. On encadre de plus en plus les ventes. C’est un élément dont il faut tenir compte et qui justifie qu’une agence comme Marton puisse émerger. »

A noter : Marton joue la carte de la transparence. En cas de visites ou d’offres sur un bien, l’agence prévient par SMS tous les autres acheteurs intéressés par celui-ci. En aucun cas pour faire monter les prix, simplement pour laisser l’offre et la demande se rencontrer en toute liberté !

© mysweetimmo/adobestock