Qu’est-ce qui fait courir les acquéreurs du monde entier à Ibiza ?

Des acquéreurs qui débarquent du monde entier pour profiter de l’ambiance festive et de la gastronomie raffiné. Une offre limitée de biens disponible. De prix en hausse dans les régions les plus prisées. Virée à Ibiza avec Engel & Völkers.

Le mode de vie exclusif, la vie nocturne, les DJ stars et la gastronomie

Le marché de l’immobilier résidentiel à Ibiza est en plein essor. Les premiers prix des villas, propriétés et appartements très bien situés ont encore augmenté en2017. Les autorités locales ont répondu à la forte demande en développant les infrastructures de l’île et en réalisant de nouveaux projets de construction. « Le nombre de propriétés qui apparaissent sur le marché augmente également sur le segment de l’immobilier de luxe. Des propriétés exclusives sont en cours de construction dans certaines régions de l’île qui offrent des services d’excellente qualité aux résidents », a déclaré Florian Fischer, directeur associé d’Engel & Völkers à Ibiza.

Les services de conciergerie et de sécurité  des villas dans les nouvelles urbanisations de luxe

Cette île des Baléares suscite un intérêt croissant chaque année. Cela se reflète, par exemple, dans la croissance soutenue du trafic aérien privé et dans le nombre de visiteurs fortunés attirés par les marinas de l’île. On assiste également à une augmentation de la demande des acheteurs internationaux sur le marché de l’immobilier. En 2017, Engel & Völkers a vendu des propriétés à des clients de 15 pays différents. Les ressortissants allemands formaient le premier groupe d’acheteurs, suivis par les citoyens espagnols. En outre, de nombreux clients venaient d’Italie, du Benelux, du Royaume-Uni, de France et de Suisse. Sur le segment des biens de prestige, les acheteurs sont notamment intéressés par les nouvelles urbanisations de luxe proposant des maisons exclusives. Elles sont en cours de construction dans des localités soigneusement choisies, surtout dans le sud-ouest de l’île. L’attrait particulier de ce concept réside en partie dans les options exclusives telles qu’un service de conciergerie et de sécurité, dont les résidents peuvent bénéficier sur demande.

Pas de villa de 350 mètres carrés à moins de 4,3 millions à proximité de la ville d’Ibiza

Les biens proposés vont des maisons de ville historiques aux appartements modernes donnant sur la marina et aux villas de luxe situées à la périphérie de la ville. En outre, le réaménagement urbain du centre-ville et l’ouverture de nouveaux hôtels de luxe ont renforcé le caractère exclusif de la capitale de l’île. Cela se reflète dans une nouvelle hausse des prix de l’immobilier. Pour les villas très bien situées d’une surface habitable d’environ 350 m2, le premier prix était de 4,3 millions d’euros en 2017, contre 4 millions d’euros en 2016. Le prix le moins cher des appartements situés dans les quartiers prisés était d’un million d’euros, soit une augmentation de 100 000 euros par rapport à 2016.

Cette grande propriété de luxe située à proximité de la ville d’Ibiza est en vente pour 18,5 millions d’euros. La surface habitable totale d’environ 1 050 m2 comprend une maison principale avec cinq suites, une maison d’hôtes avec trois suites et un bâtiment séparé pour le personnel domestique. Le prix de vente inclut également une salle de fitness avec un bain turc, et un jardin magnifiquement dessine

Des propriétés à partir de 3,3 millions au sud et au sud-ouest de l’Ile à proximité des clubs légendaires…

Le sud et le sud-ouest figurent également parmi les régions résidentielles les plus exclusives de cette île des Baléares. Ces régions séduisent notamment un groupe d’acheteurs cosmopolites, attirés par les clubs légendaires où se produisent souvent de célèbres DJ. Les biens proposés dans le sud et le sud-ouest de l’île sont extrêmement variés, allant de villas minimalistes à des propriétés situées dans les zones rurales de l’arrière-pays, en passant par des appartements contemporains en bord de mer. Les résidences donnant sur Es Vedrà, petite île rocheuse qui se dresse au large de la côte, sont particulièrement belles. Pour les villas très bien situées d’une surface habitable d’environ 350 m2, les premiers prix étaient de 3,8 millions d’euros en 2017, contre 3,5 millions d’euros en 2016.

… ni dans le nord de l’île plus paisible

Le charme et la beauté d’Ibiza sont particulièrement évidents dans le nord de l’île, qui a la réputation d’être paisible et traditionnel. Les acheteurs potentiels à la recherche d’une propriété sont attirés par la proximité de la nature et l’isolement proposé. La facilité d’accès aux célèbres adresses de l’île contribue à l’attrait de cette région. Cela se reflète dans la hausse des prix de l’immobilier.  Pour les villas très bien situées d’une surface habitable d’environ 350 m2, les premiers prix étaient de 3,3 millions d’euros en 2017, contre 3 millions d’euros en 2016. En 2017, Engel & Völkers a également enregistré la plus forte hausse des prix (+17 %) sur le segment des propriétés situées dans le nord de l’île : le prix le moins cher pour ce type de biens s’est élevé à 3,5 millions d’euros (3 millions d’euros en 2016).

Des premiers prix à partir  2,6 millions  à l’ouest, près des plages de sable fin à l’Ouest…  ou inexploitées à l’Est

Les plages de sable fin et les couchers de soleil font de l’ouest d’Ibiza une région particulièrement attrayante pendant l’été. Cette région est également remarquable pour la diversité de ses propriétés, à laquelle contribue actuellement la construction de nouvelles villas et propriétés de luxe. En 2017, les villas très bien situées d’une surface habitable d’environ 350 m2 coûtaient plus de 3,1 millions d’euros, contre 2,8 millions d’euros en 2016. Cette augmentation de 11 % signifie que l’ouest de l’île a enregistré la plus forte hausse des prix sur le segment des villas. Le premier prix des propriétés également bien situées était de 2,8 millions d’euros en 2017, contre 2,5 millions d’euros en 2016.

… ou inexploitées à l’Est

L’est d’Ibiza se caractérise par des plages inexploitées, des paysages magnifiques et de bonnes infrastructures toute l’année. Les familles et les primo-accédants sont particulièrement attirés par cette région. Les propriétés de luxe très bien situées continuent de faire l’objet d’une forte demande, ce qui aboutit à une hausse des prix. Pour les villas très bien situées d’une surface habitable d’environ 350 m2, le premier prix était de 2,8 millions d’euros en 2017, contre 2,6millions d’euros en2016. Pour les propriétés aussi bien situées et d’une surface équivalente, il était de 2,6 millions d’euros en 2017, contre 2,4 millions d’euros en 2016.

 

Cette villa moderne de Roca Llisa, qui offre des vues directes sur la Méditerranée, est actuellement en vente pour 4,5 millions d’euros. Elle comprend quatre chambres et quatre salles de bains de haut standing. Cette propriété offre également un jardin avec une piscine et se trouve à quelques minutes de route de Santa Eulalia.

© mysweetimmo/pixabay