Mission impossible, une carte postale entre Paris, Londres et la Norvège

Dans le dernier opus de la série, l’action fait la part belle aux lieux mythiques de la capitale en passant par la skyline londonienne ou la nature préservée norvégienne.

La France redeviendrait-elle une terre de tournages pour les films à grand spectacle ? La question mérite d’être posée suite au succès du dernier opus de la série des Mission Impossible. On y découvre, aux côtés d’Ethan Hunt (Tom Cruise), les lieux emblématiques de Paris, même si le tracé n’est pas toujours très cohérent (voir la séquence de la course-poursuite). Un parcours impossible qui fait passer le spectateur du Marais à la cité de la Mode en faisant un détour par le boulevard Richard Lenoir ou encore l’Opéra Garnier.

Dans une interview accordée au Figaro, le réalisateur Christopher McQuarrie, revendique ce choix d’une traversée dans la ville aux allures de carte postale. L’objectif ? Rendre hommage à la Ville Lumière, meurtrie par les attentats de novembre 2015 : « J’ai été bouleversé lorsque j’ai appris la nouvelle. J’étais conscient de l’impact négatif que cela pouvait avoir sur la ville. J’ai donc appelé Tom Cruise et je lui ai dit que je voulais que le nouveau Mission Impossible soit tourné là-bas. Il a immédiatement accepté. Même si beaucoup de gens se sont montrés réticents, Tom et moi voulions montrer la beauté de Paris, malgré ce qui s’est passé. Les autorités de la Mairie de Paris ont été très accueillantes », raconte-t-il.

Skyline acrobatique et montagnes norvégiennes

Les monuments les plus majestueux sont donc légitimement au rendez-vous. La tour Eiffel en toile de fond d’un complot entre deux agents. Notre-Dame pas loin, lorsque Tom Cruise tente d’amadouer la Veuve Blanche. Ou encore le Grand Palais, premier arrêt parisien pour le super agent. Près de 25 millions d’euros ont ainsi été dépensés dans la capitale entre avril et mai 2017. Sans compter les retombées touristiques qui ne manqueront pas de venir dans les mois et années à venir.

Autre séquence d’anthologie, la découverte de Londres et de sa skyline inimitable. L’acteur principal se cassera même le pied dans une scène où il réussit l’exploit de sauter entre deux immeubles. Pour ce sixième épisode, Tom Cruise a souhaité prendre de la hauteur, et cela lui a réussi. En Norvège, près de 2 000 personnes ont grimpé jusqu’au rocher Preikestolen en Norvège le 1er août 2018. 4 heures d’ascension pour, à la clé, assister à une projection exclusive du film là où se sont tournées les dernières séquences. De quoi rendre attractif une région jusqu’ici peu connue du grand public.

© Ludovic Clerima
Era France

MySweet’Newsletter

Chaque semaine