Bien’ici, le site d’annonces immobilières qui facilite la vie des acheteurs

De la cartographie à la visite 360°, le portail immobilier déploie toutes sortes d’innovations pour faciliter la vie de l’acquéreur à la recherche d’un bien immobilier. Rencontre avec David Benbassat, directeur général de Bien’ici.

Faire gagner du temps à l’internaute

Pas facile de trouver le bien de ses rêves. Surtout lorsque l’on s’aventure sur Internet. Les portails d’annonces immobilières sont nombreux et peu d’entre eux tentent de réinventer la navigation et la recherche des biens immobiliers. Le site Bien’ici fait partie des plateformes les plus en pointe sur le sujet: « On facilite la vie des utilisateurs en leur faisant gagner du temps », souligne David Benbassat, directeur général de Bien’ici au micro d’Ariane Artinian au Salon National de l’Immobilier de Paris.

650 000 annonces immobilières et une cartographie en 3 D

Lancé il y a 3 ans, Bien’ici est déjà devenu le numéro 3 des portails immobiliers avec près de 650 000 annonces. Le site propose par ailleurs de mettre en relation des professionnels de la photographie avec les vendeurs, afin de rendre plus attractif le bien qu’ils souhaitent céder. Des visites virtuelles sont également disponibles sur les annonces. Mais la principale innovation réside dans la navigation unique, proposée par Bien’ici avec une cartographie 3D qui se rapproche des jeux vidéos et donne à la recherche immobilière un caractère immersif qu’on ne lui connaissait pas. Cet outil permet à l’acquéreur de perdre moins de temps et de digitaliser un peu plus le parcours immobilier.

Sélectionner les biens proches de son bureau ou de l’école des enfants

Autre option, plébiscitée par les acquéreurs, la possibilité de chercher un bien immobilier à une certaine distance de son lieu de travail ou de l’école des enfants. La plupart des grands portails immobiliers travaillent à faire émerger des moteurs et méthodes de recherche, plus en accord avec le monde moderne. Dernier exemple en date, Se Loger qui depuis cet été a lancé la première recherche immobilière vocale à l’aide d’un assistant vocal Google Home. Une innovation qui, à en croire l’engouement pour ces technologies, pourrait avoir de l’avenir et faciliter encore plus la recherche immobilière. Reste qu’une fois le bien de ses rêves trouvé, l’acquéreur devra se frotter à son banquier pour obtenir un prêt immobilier. Une procédure qui mériterait elle aussi de gagner en simplicité.

© mysweetimmo
Era France