Immobilier de luxe à Paris : la demande s’intensifie, les prix pourraient encore monter

Le chic parisien séduit de nouveau la clientèle internationale pour le plus grand bonheur de l’entreprise Engel & Völkers qui poursuit son expansion sur le marché du haut-de-gamme.

L’immobilier de prestige dans la capitale attire nationaux et internationaux

Les clients viennent d’Europe, des Etats-Unis, d’Asie et investissent principalement dans des appartements de ville comme résidence secondaire ou comme investissement donnant lieu à des revenus locatifs. Les prix les plus élevés se trouvent dans les quartiers les plus prisés de la ville historique et donnant directement sur la Seine. Petit tour d’horizon des adresses résidentielles les plus exclusives de Paris

Paris 4ème : le ticket d’entrée sur l’île de la Cité ? 15 000 euros/m2

Les biens haut de gamme avec vue sur les trésors de la ville, comme Notre-Dame, dictent les prix dans le 4ème arrondissement. Au premier semestre 2018, le prix des appartements localisées sur l’Île de la Cité affichent des prix d’entrée à 15 000 euros du mètre carré et peuvent dépasser les 18 000 euros. Les clients particulièrement intéressés par des immeubles rares à l’architecture spécifique trouveront assurément ce qu’ils recherchent dans ce quartier : les plafonds hauts, les poutres apparentes et les toits-terrasses inondés de lumière conjuguent charme historique et luxe moderne, conférant aux investisseurs une valeur de revente élevée de leur propriété.

Paris 6ème : 25 millions d’euros pour certains hôtels particuliers

L’arrondissement au sein duquel les prix sont les plus élevés est le 6ème. Au premier semestre 2018, les appartements aux abords du théâtre national de l’Odéon ont atteints jusqu’à 28 000 euros par mètre carré. Ces immeubles datant de la seconde moitié du 19ème siècle sont construits dans le plus pur style haussmannien avec des façades claires en pierre et leurs étages nobles. Dans le légendaire quartier des artistes et des écrivains de Saint-Germain-des-Prés, la demande d’appartements petits à moyens est fréquente, constituant la part la plus importante du marché à 50%. Au premier semestre 2018, le prix de vente de certains hôtels particuliers ont pu atteindre jusqu’à 25 millions d’euros.

Paris 7ème : 24 000 euros pour les biens les plus recherchés

Le 7ème arrondissement est impressionnant de par son architecture grandiose et ses splendides avenues. Les élites Françaises du monde politique et des affaires ainsi que de nombreux internationaux constituent une clientèle fortement attirée par l’acquisition de biens haut de gamme avec vue sur la Tour Eiffel, dans un quartier reconnu pour son calme, sa qualité de vie et la diversité de ses offres culturelles. Les appartements situés dans le quartier de Saint-Thomas d’Aquin, à ce jour le plus onéreux de la capitale enregistrent des prix de vente atteignant jusqu’à 24 000 euros du mètre carré au premier semestre 2018. Les vastes appartements familiaux, dotés d’au minimum trois chambres sont les plus recherchés. Les maisons et hôtels particuliers se vendent jusqu’à 20 millions d’euros.

Paris 16ème : 14 0000 euros/m2 pour les appartements familiaux

Le 16ème arrondissement localisé sur la rive droite face à la Tour Eiffel est le plus vert de Paris. Les familles françaises les plus fortunées l’apprécient tout particulièrement pour sa quiétude et ses écoles réputées. Sont privilégiés les grands appartements de trois à quatre chambres pour lesquels les prix au mètre carré avoisinent les 14 000 euros au premier semestre 2018. Cet arrondissement se caractérise par la présence de nombreux hôtels particuliers dont un s’est vendu récemment à 26 millions d’euros dans le quartier d’Auteuil.

© SweetRédaction
Era France