Smartrenting, la startup dédiée à la sous-location, débarque à Nantes !

Smartrenting, l’agence immobilière 3.0 déjà bien établie à Paris, Lyon et Bordeaux continue son ascension et débarque à Nantes ! Guillaume Poidevin, le City Manager de la ville, est prêt à accueillir les Nantais dans son agence en plein cœur du centre-ville. Avis aux personnes souhaitant voyager l’esprit libre …

Créée en 2015, cette start-up s’est fixé un pari fou : rembourser l’intégralité du loyer des locataires (et un revenu pour les propriétaires) pendant leur voyage. L’objectif est de lever la contrainte que représente le logement lorsqu’une opportunité de mobilité se présente : stages, road trip, Erasmus, déplacements professionnels, séjours humanitaires…

Nantes: parfaitement adaptée à la sous-location

Aujourd’hui, Smartrenting a décidé d’offrir son service à Nantes, pour sa diversité, son essor touristique, et son activité estudiantine et professionnelle. La ville possède de nombreuses écoles et universités telles qu’Audencia, Centrale et Les Mines et une activité touristique très dynamique boostée prochainement par easyJet… La compagnie aérienne lowcost se développe dans la ville et créé une dizaine de destinations supplémentaires. Le nombre de voyageurs gravitant dans l’aéroport nantais ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années et cette tendance s’amplifie par l’ambition d’easyJet. Nantes en 2018 c’est, plus 2,5 millions de touristes chaque année, 650 000 habitants, 60 000 d’étudiants et autant de projets de mobilité !

Sans l’accord du propriétaire, la sous-location est illégale…

Avant d’être une start-up implantée dans plusieurs villes, Smartrenting c’était une expérience, vécue par Thibault Martin, co-fondateur, qui se souvient : « Lorsque j’ai décroché mon stage de 3 mois à Brighton j’ai fait face à un dilemme : rendre mon appart au Trocadéro que j’avais eu tant de mal à trouver ou le garder mais payer un double loyer ? J’ai donc géré à distance les guests Airbnb qui venaient pendant ce temps là… ça a été un enfer logistiquement parlant ! »

Si Thibault avait au préalable eu l’autorisation de sa propriétaire pour faire de la sous-location, ce n’est pas le cas de tous. Cette pratique est souvent effectuée « sauvagement » et peut amener les locataires à recevoir des sanctions. Sans l’accord du propriétaire, la sous-location est illégale…

Plus de 80% des propriétaires convaincus

Grâce à son statut d’agence immobilière, la start-up réalise des sous-locations encadrées et légales pendant l’absence des personnes lui confiant leur logement. Elle parvient à rassurer et convaincre plus de 80% des propriétaires d’autoriser leur locataire de sous-louer via Smartrenting. Toute la gestion est alors prise en charge gratuitement par l’agence : gestion des annonces, linges de maison, ménages, remise des clés… Le logement est qui plus est protégé par des assurances spécialement conçues pour Smartrenting, dont les nantais peuvent désormais profiter.

Une nouvelle agence Smartrenting en plein centre-ville de Nantes

En ouvrant une agence au 6 rue Racine, en plein centre-ville, Smartrenting entend bien permettre aux Nantais de voyager sans contrainte. Guillaume le gérant de l’agence vient de compléter son équipe et se dit très enthousiaste à l’idée de commencer l’aventure dans sa ville natale : « C’est une super opportunité pour moi, après avoir pas mal voyagé à travers le monde, de me retrouver chez moi et de permettre aux Nantais de voyager comme je l’ai fait ! ». Cet épicurien de 31 ans possède déjà une expérience en gestion de location courte et moyenne durée puisqu’il gérait à lui seul une vingtaine d’appartements avant de connaitre le concept de l’agence.

© SweetRédaction
Era France