« The Door Man, un réseau unique et disruptif », Pascal Beuvelet et Pierre Arnaud Mazzanti

Pascal Beuvelet et Pierre Arnaud Mazzanti, cofondateurs du réseau The Door Man étaient les invités du fil d’Ariane au congrès de la FNAIM.

Le numérique n’en finit pas de renouveler les entreprises de l’immobilier. Parmi les nouveaux modèles qui émergent, The Door Man propose aux agents immobiliers installés de développer une concession de mandataires tout en conservant leur agence. Les clients vendeurs sont ainsi libres de choisir entre un mandat ACCESS à 2 000 euros forfaitaire et un mandat premium 100 % partagé avec l’ensemble des professionnels du réseau. Ce dernier cherche aujourd’hui entre 50 à 60 concessionnaires spécialisés dans l’immobilier. « On surfe sur l’évolution juridique qui a permis la création de ces modèles », souligne Pascal Beuvelet, co fondateurs de The Door Man dans la vidéo ci-dessus.

Les concessionnaires recrutent des mandataires en région et se chargent de les assister au quotidien. « C’est la rencontre entre des agents immobiliers qui ont pignon sur rue et des gens prêts à faire ça en indépendant, en deuxième ou troisième activité et qui ont besoin d’être soutenu par des professionnels qui connaissent sur le bout des doigts les lois Alur et Hoguet », ajoute Pierre-Arnaud Mazzenti, co fondateur de The Door Man. De quoi contribuer à retisser le lien parfois tendu entre mandataires et agents immobiliers.

© mysweetimmo©Lebedinsky