Le banc du Musée National Picasso-Paris

Vous l’avez aimé au musée Picasso-Paris ? Vous allez l’adorer chez vous. Faites entrer une pièce de musée à la maison !

Iconique

Créées  pour l’exposition consacrée au mobilier Diego Giacometti au printemps dernier au Musée National Picasso-Paris, le banc MUSE, en chêne massif naturel est désormais accessible au grand public. Modernes et intemporels, les bancs sur lesquels ont pu s’asseoir les visiteur de l’hôtel de Salé sont signés Isabelle Baudraz de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) et réalisés par Tectona.

Modulable

Deux par deux, voir trois par trois, les bancs s’imbriquent les uns dans les autres à l’envi et avec discrétion. Les assises offrent une flexibilité parfaite pour les espaces en évolution et permettent d’être agencées en lignes ou bien comme des îlots, selon une bibliothèque de formes recommandées par la designer. L’interférence visuelle entre chaque banc, surprenante, donne à l’objet un caractère affirmé.

Encastrable

Doté d’un système d’assemblage bien pensé, le banc MUSE est pourvu d’une rainure qui s’encastre dans la traverse du banc d’à côté tandis que les pieds arrondis sur le haut reprennent la forme de la traverse et celle de la rainure qui sert de blocage. L’épaisseur des lattes à été choisi pour une question de confort, le nombre de latte pour la profondeur du banc, leur espacement pour qu’il y ait le bon jeu lors de l’assemblage.

Combien ça coûte ? 1 490 € pour le grand modèle ( longueur 75 cm, largeur 46 cm, hauteur 44 cm, 12 kg); 1 190 € pour le petit modèle (longueur 7(5cm, largeur 46 cm, hauteur 44 cm, 9 kg)

On aime son coté épuré et intemporel qui se fond dans le décor.

© Ariane Artinian
Propriété privée