Le Denormandie ancien, un nouveau dispositif pour réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier

En vigueur depuis le 1er janvier, ce nouveau dispositif d’incitation fiscale consacré à l’immobilier ancien devrait satisfaire les investisseurs.

C’est l’une des bonnes nouvelles de l’année pour les investisseurs. Depuis le 1er janvier, celui que l’on appelle déjà le Denormandie ancien, est en vigueur. Un dispositif d’investissement locatif qui permet à un propriétaire d’acheter un logement ancien et d’obtenir en retour une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % du montant de l’investissement, si ce dernier s’engage à mettre le bien en location nue pendant 6, 9 ou12 ans. Le propriétaire doit également réaliser des travaux dans le bien à hauteur de 25 % du coût total de l’opération, avec facture à l’appui d’une entreprise. Seuls deux biens maximum pourront être acquis par an, dans la limite de 5 500 €/m² de surface habitable. Autre impératif pour le bailleur : acheter un logement situé dans l’une des 222 villes du plan Action cœur de ville ou faisant l’objet d’une convention ORT (opération de revitalisation du territoire).

Un décret, qui devrait paraître dans les prochains jours, précisera le plafond de loyer que les propriétaires pourront appliquer dans les logements qu’ils loueront, ainsi que les travaux éligibles au dispositif. Le locataire choisi ne pourra pas dépasser un certain niveau de revenus pour obtenir le logement. La réduction fiscale accordée entrera dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 euros par an.

Le Cosse et le Pinel ancien en faillite

Ce nouveau régime fiscal arrive en réponse à l’effondrement de 3 immeubles laissés à l’abandon à Marseille le 5 novembre 2018. 8 personnes dont 5 locataires avaient trouvé la mort. Reste que le Denormandie ancien ne pourra être sollicité que par les propriétaires achetant un bien à compter du 1er janvier 2019. Les particuliers déjà propriétaires ne pourront pas le solliciter. L’arrivée de ce nouveau mécanisme est toutefois salutaire pour un parc privé des plus dégradés. Car si des dispositifs comme le Cosse ancien ou le Pinel ancien existaient déjà, ils ne sont que très rarement sollicités car trop compliqués à mettre en place selon les professionnels de l’immobilier.

Les acquéreurs devront toutefois être doublement vigilants au moment d’acheter. La grande majorité des communes du plan Action cœur de ville, sont souvent des territoires où le marché immobilier en général et le marché locatif en particulier est des plus détendus. Une analyse fine du secteur est recommandée avant de passer à l’acte.

© mysweetimmo/adobestock
Era France