« Nous vendons nos logements situés dans le coeur de Paris pour nous rabattre sur la première couronne », Eric Donnet

Eric Donnet, directeur général de Groupama Immobilier, était l’invité d’Ariane Artinian au forum Global Cities Makers. Il détaille les différents projet en cours, initiés par la transformation du travail et de la ville.

Si réinventer la ville concerne évidemment ceux qui y vivent, cela touche aussi ceux qui y travaillent. D’autant que parfois une personne vit et travaille dans la ville. L’heure est venue de s’interroger sur l’avenir des importants quartiers d’affaires présents dans les villes, comme celui de la Défense dans l’ouest parisien. Un sujet qui était au coeur d’une des conférences du premier forum Global Cities Makers, le 15 février à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ile-de-France, à Paris. « Nous sommes le bras armé d’un groupe d’assurance (…) Groupama Immobilier gère le placement immobilier des assurés de Groupama » décrit Eric Donnet, directeur général de Groupama Immobilier, intervenant dans cette conférence. Il ajoute : « Nous intervenons à ce titre dans la gestion d’un parc existant (…) mais également dans le cadre de gros développements qui ont lieu essentiellement sur le territoire de Paris et de la Défense ».

Pour un acteur important comme Groupama Immobilier, à la double casquette d »immobilier commercial et d’immobilier de logement, la mutation des villes et des zones d’affaires est un sujet essentiel. Un exemple est cité par Eric Donnet : la tour The Link, futur siège social de Total, dans le quartier de la Défense. L’édifice, haut de 244 mètres et déployé sur 120 000 mètres carrés, sera la plus haute tour de France. L’actuelle plus haute, nommée First fait 231 mètres de haut et se trouve à la Défense également. « C’est un chantier assez colossal, que ce soit en terme de volume d’investissement car le montant de développement pourrait dépasser le milliard d’euros (…) mais aussi de hauteur et de gabarit » explique Eric Donnet. Une mini-ville dans la ville qui verra le jour en 2024.

Vendre les biens situés dans les quartiers parisiens historiques, Parier sur la première couronne à Nanterre ou Issy-les-Moulineaux

La métropole du Grand Paris nécessite de parier sur « des coeurs de ville nouveau, de type Nanterre, Issy-les-Moulineaux (…) la petite couronne et tout le croissant ouest pour notre développement » explique le directeur général de Groupama Immobilier. Ainsi, pour le moment, Groupama Immobilier a choisi de vendre ses logements  et ses immeubles dans Paris, la plupart étant situés « dans des quartiers historiques de type VIe, VIIe, VIIIe, IXe et XVIe arrondissements de Paris (…) on a tendance à vouloir s’alléger sur ces secteurs ». Pour cause, le directeur général de Groupama Immobilier le dit, les habitudes et la démographie dans les villes changent et les différents acteurs, même les plus importants, doivent s’adapter. « On veut se rabattre sur des logements de plus petite taille, qui répondent aussi à la mobilité des habitants de la région francilienne » explique Eric Donnet. Concrètement, pour lui un Global City Maker doit avoir une vision « à très long terme », se questionner, se comparer et ne pas rechigner à adapter sa vision, même pour un acteur important comme Groupama Immobilier.

© mysweetimmo/Lebedinsky