« L’immobilier c’est une multitude de métiers, pas seulement la transaction vente ! » Christine Fumagalli, présidente d’Orpi

Rencontre sur le vif avec Chistine Fumagalli lors du dernier Franchise Expo Paris. La présidente du réseau Orpi se confie au micro d’Ariane Artinian.

Comment se passe ce salon Franchise Expo pour Orpi ?

2019 s’annonce déjà comme un meilleur cru que 2018 ! Notre fréquentation est pour l’instant supérieure à celle de l’année dernière, donc nous sommes impatients de voir comment ça va se terminer.

Que vous êtes-vous fixé comme objectif ?

Nous n’avons pas défini d’objectif chiffré. Notre but, c’est de créer et d’étendre un maillage de professionnels de proximité. Nous avons déjà 1 250 agences dans tout le pays, mais il reste de la place pour beaucoup de monde et toutes les régions sont ouvertes.

On évoque un possible ralentissement du marché immobilier, qui est aujourd’hui au plus haut. Est-ce vraiment le moment de se lancer ?

Bien sur ! L’immobilier est un marché extrêmement dynamique. Nous vivons en ce moment de très belles années, depuis 2017. Ce sont des années exceptionnelles, donc oui, il y a encore matière à se lancer. Et n’oublions pas que l’immobilier, ça n’est pas exclusivement la transaction – vente, ce sont aussi d’autres métiers : la gestion locative, le syndic de copropriété, la partie commerces & entreprises… Il y en a pour tous les goûts !

Que faut-il comme qualité pour ouvrir une franchise ?

Il faut avoir envie d’être entrepreneur, et, en ce qui nous concerne, de rejoindre un réseau qui apporte beaucoup de services et qui soit à la pointe de l’innovation. Il faut avoir des qualités de manager, des qualités commerciales, de gestion d’entreprise…

Il faut être partageur, puisque nous partageons nos mandats. Il faut savoir être solidaire avec les autres membres du réseau. Enfin, il faut avoir envie de s’engager et de donner de son temps.

Faut-il avoir déjà travaillé dans l’immobilier ou bien est-ce ouvert aux néophytes ?

Je suis la preuve, je crois, qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un cursus dans l’immobilier pour travailler chez nous ! Avec Orpi Académie, nous formons de tous les profils. Si vous avez envie d’investir dans un monde qui bouge et dans un métier qui a beaucoup d’avenir, toutes les conditions sont réunies pour que vous veniez nous voir.

Quel est le budget initial requis pour entrer chez vous ?

Nous conseillons un budget de 150 000 euros, pour couvrir au moins les premiers mois d’ouverture. Et surtout… n’oubliez pas d’avoir envie !

© Ariane Artinian