Combien ça coute de passer par un agent immobilier ?

Vous êtes sur le point de vendre votre bien ? Vous vous interrogez sur les honoraires des agents immobiliers ? Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM fait le point au micro d’Ariane Artinian.

Quel est le montant des honoraires d’un agent immobilier ?

Jean-Marc Torrollion : 4,80% TTC . Ce taux moyen cache évidemment des disparités  géographiques avec des honoraires plus élevés sur le pourtour méditerranéen, à Paris, à la frontière, et plus bas dans le centre de la France, les Alpes et le Nord. Ca coûte plus cher aussi là où les confrères font le moins de transaction par cabinet.

Comment ces honoraires sont ils fixés ?

Jean-Marc Torrollion : Les tarifs sont libres. Ils doivent être affichés en vitrine et accessibles en 2 clics sur les sites de chacune des agences.

A quoi correspondent les honoraires ?

Jean-Marc Torrollion : Ils recouvrent une expertise sur la valeur, sur l’environnement juridique, technique, sur la mise en valeur du bien et la capacité à vendre. Un bon négociateur a l’art de sécuriser une transaction au juste prix pour l’acquéreur et le vendeur. Ensuite, il s’occupe de la rédaction de la promesse et du compromis. Je souhaite que tous les agents immobiliers le fasse. Après la vente, il y  a un aspect commercial et affectif, il doit rester en relation avec son client ».

Les honoraires sont-ils négociables ?

Jean-Marc Torrollion : Ces honoraires sont libres, donc en principe négociables. Mais selon l’interprétation que fait la DGCCRF de nos barèmes, il ne doit pas y avoir d’écart -sauf exception, entre le barème affiché et les honoraires réglés. Je ne suis pas d’accord sur cette façon de faire, elle est bien trop rigide. Un barème est un plafond. Nous devrions pouvoir adapter nos honoraires en fonction de la difficulté du service que nous rendons de la difficulté à vendre un bien. On doit être très souple là-dessus. On gagnerait à nous donner de la souplesse dans l’application des barèmes.

© Ariane Artinian
Era France