Paris : Manque de produits sur le marché, prix élevés… les ventes ont reculé 4% en un an

Voici ce qu’il faut retenir de la dernières note de conjoncture immobilière francilienne des notaires en février 2019.

Le volumes de ventes actuel en Ile-de-France est supérieur de 19% à la moyenne des 10 dernières années

Selon les Notaires du Grand Paris, 41 410 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France de décembre 2018 à février 2019, chiffre en progression de 4%par rapport à la même période l’an dernier. L’augmentation du volume des ventes a été un peu plus soutenue pour les maisons (+7%) que pour les appartements (+3%). Le volume de ventes des logements constaté pendant la période dépasse de 19% celui constaté en moyenne ces 10 dernières années.  L’activité s’est particulièrement bien tenue en février 2019. Ce dynamisme se serait prolongé et, d’après nos premiers indicateurs, l’activité serait restée très bien orientée en mars.

Compte tenu du manque de produits et des prix élevés, les ventes reculent à Paris

Le marché de la Capitale, bridé par le manque de produits et des prix très élevés, reste une nouvelle fois légèrement en retrait. Les ventes reculent de 4% lorsque l’on rapproche décembre 2018-février 2019 de la même période un an auparavant. L’activité est globalement stable en Petite Couronne pour les appartements et en progression de 4% pour les maisons. La Grande Couronne, où les prix sont plus modérés et l’offre plus développée, affiche de nouvelles hausses tant pour les appartements (+15%) que pour les maisons (+8%).

Des hausses annuelles de prix qui pourraient atteindre  5 à 6% en juin en Petite Couronne et 6,5% à Paris

En Ile-de-France, de février 2018 à février 2019, les prix des logements anciens ont augmenté de 4,4% (4,7% pour les appartements et 3,8% pour les maisons). Les hausses annuelles de prix restent plus contenues en Grande Couronne (0,4% pour les appartements et 2,8% pour les maisons) qu’en Petite Couronne (respectivement 4,4% et 5,9%).

Paris à 9 920 € le mètre carré en juin dans la capitale

Le prix des appartements anciens a atteint 9 670 € le m² à Paris en février 2019, en hausse de 1,3% en 3 mois et de 6,4% en un an. D’après les prix issus des avant-contrats, le prix devrait atteindre 9 920 € le m² en juin 2019 dans la Capitale, avec un rythme de croissance annuelle des prix qui se maintiendrait autour de 6,5%. En Petite Couronne, et toujours d’après nos indicateurs avancés sur les avant-contrats, la hausse des prix deviendrait un peu plus soutenue et approcherait celle que l’on observe dans la Capitale. La hausse annuelle des prix serait de 5,3% pour les appartements (jusqu’à 6% en Seine-Saint-Denis), et de 5% pour les maisons.

En Grande Couronne, la progression annuelle du prix des appartements resterait limitée à 1,2% en un an en juin. Elle serait un peu plus rapide (3,4%) pour les maisons.

© mysweetimmo/adobestock