« Une révolution de transparence qui nous rapproche du marché américain », Sébastien Kuperfis, CE0 Groupe Junot

Sébastien Kuperfis, CEO du groupe Junot, réagit à la mise en Open Data des données foncières des cinq dernières années.

Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes Publics, vient de déclencher une petite révolution dans le monde de l’immobilier en rendant accessible à tous l’ensemble des références de ventes de biens immobilier depuis cinq ans. Chacun peut désormais savoir, immeuble par immeuble, à quel prix en valeur absolue et au m2, se sont effectuées les transactions depuis cinq ans.

La transmission des données publiques au grand public est une excellente nouvelle

Junot considère que la transmission de ces informations au grand public est une excellente nouvelle, qui favorise la transparence et améliorera la fluidité du marché immobilier même si cela va à l’encontre de la culture française. Tout ce qui favorise l’information du public et la qualité
de service rendu doit être encouragé par les professionnels de l’immobilier.

Le rôle des agents immobiliers n’est pas remis en cause

Une majorité d’agents immobiliers va se sentir attaquée, et craindre d’avoir perdu une partie de son savoir et de son utilité. En réalité, le rôle des agents immobiliers, qui conservent des datas beaucoup plus précises (photos, état des biens, vues, prestations…) et une expérience locale forte,
restera important.

Cette transparence va permettre de contrer la politique de certaines agences consistant à surestimer systématiquement les biens pour récupérer des mandats de vente, en trompant les propriétaires, et en ne respectant pas leur devoir de conseil.

Les professionnels vont pouvoir se concentrer sur leur vraie valeur ajoutée

Désormais, les clients des agences, notamment vendeurs, vont pouvoir se concentrer sur la vraie valeur ajoutée apportée – ou pas – par leur prestataire : équipes compétentes et capables de négocier au meilleur de leur intérêt, force de frappe marketing et fichier client de qualité, capacité
à gérer les sujets juridiques et financiers inhérents à une transaction immobilière, qualité de service rendu en général…

En se basant sur ces datas et celles du groupe, Junot travaille sur un algorithme d’estimation en ligne qui sera disponible dans quelques semaines sur junot.fr et permettra à chacun d’obtenir une estimation en ligne gratuite et instantanée. Cet algorithme utilise donc les datas publiques, mais il
y associe l’expérience de Junot et les caractéristiques beaucoup plus fines du bien qui peuvent influencer notablement sa valeur.

© SweetRédaction