« Avec l’édition 2019, nous avons voulu aller à la rencontre des différents projets immobiliers qu’ont les visiteurs », Ricardo Simoes

Ricardo Simoes est le directeur du salon de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal, qui se tient chaque année Porte de Versailles à Paris. Il nous dit tout sur cet évènement exceptionnel, au micro de MySweetImmo et d’Ariane Artinian.

En entrant ce matin dans le salon Immobilier et Tourisme au Portugal, j’ai vu un panneau « Et si votre projet passait par le Portugal ? », c’est LA question à se poser ?

En tout cas c’est celle que posons aux visiteurs qui viendront nous voir pendant les trois jours de salon. Pendant cette édition nous souhaitions aller plus loin, à la rencontre des différents projets que les gens peuvent porter sur le Portugal.

Le Portugal n’intéresse pas que les seniors qui rêvent d’une retraite dorée sans impôts avec un pouvoir d’achat boosté?

Non. Il intéresse aussi ceux qui veulent investir, entreprendre, travailler, visiter et même organiser des évènements dans notre pays. Ce salon, il ne faut pas le résumer uniquement au salon des opportunités immobilières. Il offre des opportunités d’aventures entrepreneuriales formidables. Il y a un véritable écosystème au Portugal, très favorable à l’entrepreneuriat. Pendant cette édition, d’ailleurs, nous proposons des témoignages, de jeunes entre 25 et 40 ans  notamment qui sont partis pour entreprendre et ont trouvé un écosystème à taille humaine qui les mettait directement en relation avec à la fois les investisseurs dont ils avaient besoin et des entreprises/partenaires potentiels. Cet écosystème est très favorable pour l’entrepreneuriat et nous sommes en train de le promouvoir. Nous avons des conférences sur les start-ups au Portugal, nous nous adressons aussi à eux.

Donc à tous les digitals nomads ?

Ils peuvent trouver l’équilibre qu’ils recherchent, entre le professionnel et le personnel. Ils peuvent aussi bénéficier de toutes les conditions de vie qu’ils attendent, et en même temps être connecté à leur travail. Aujourd’hui les nouvelles technologies ont permis de modifier notre façon de travailler, ce qui n’est pas exclusif au Portugal. Le fait qu’on puisse travailler de n’importe et le fait que l’on puisse faire ça de la plage, commander un café, travailler deux heures, retrouver ses enfants et avoir une vie équilibrée personnelle et professionnelle, c’est possible désormais.

Le Portugal c’est donc une destination pour changer de vie ?

Exactement, nous voulons avec ce salon, placer le Portugal dans cette carte mondiale des destinations phares des digital nomads.

 

© Andreane Meslard