L’ancienne institution scolaire Jeanne d’Arc accueillera 22 appartements éligibles au Malraux

Buildinvest transforme l’ancien établissement scolaire, l’Institution Jeanne d’Arc, reconvertie en hôpital temporaire en 1944. Les 22 appartements supplémentaires sont éligibles au dispositif fiscal Malraux.

Investissement en Malraux en plein cœur de Bayeux …

Buildinvest, groupe spécialisé dans l’immobilier de rénovation et de défiscalisation immobilière, transforme l’ancien établissement scolaire, l’Institution Jeanne d’Arc de Bayeux. Implanté au cœur d’un périmètre sauvegardé, le bâtiment, transformé en hôpital en 1944, était inhabité depuis 2011. Les travaux de cette deuxième tranche démarreront au printemps 2020  et la livraison des 22 nouveaux appartements est prévue pour l’automne 2021. La première tranche – qui comprend 11 appartements avec parkings  – est actuellement en travaux et devrait être livrée fin 2020.

Un projet qui offre une nouvelle vie à cet ensemble historique

Le projet de restructuration en cœur de ville, mené de concert avec les architectes des bâtiments de France, veille à conserver la façade originale de l’édifice ornée de moulures et corniches. Ce deuxième bâtiment de l’institution Jeanne d’Arc, accueillera 22 appartements du T1 au T3 duplex éligibles aux dispositifs Malraux.

L’ancienne cour de récréation sera elle transformée en un parc paysager intégrant un espace réservé pour les 22 places de stationnement de cette deuxième tranche.

Des logements offrant une fiscalité avantageuse

Les 22 logements sont éligibles au Malraux, dispositif réservé à certains secteurs sauvegardés ou faisant partie du programme national de requalification des quartiers anciens. Le dispositif permet une réhabilitation à des conditions très attractives, fiscalement, pour les investisseurs. Ces derniers peuvent, en effet, sous conditions, réduire leur impôt de 30 % du montant des travaux de rénovation. Le logement doit ensuite être loué nu à usage d’habitation principale dans les 12 mois qui suivent la date d’achèvement des travaux et pour une durée de 9 ans.

Bayeux une ville chargée d’histoire

Ancienne cité médiévale, Bayeux est renommée à travers le monde pour sa tapisserie du XIe siècle inscrite au registre « Mémoire du Monde » de l’UNESCO.

Bayeux fut la première ville française libérée suite au Débarquement, le 7 juin 1944. Epargnée par les bombardements, la ville a ainsi pu conserver son patrimoine architectural caractérisé par sa cathédrale romane et gothique ainsi que par ses maisons à pans de bois et ses manoirs à tours.

Le régime Malraux en 2019 : quels avantages fiscaux ?

  • Permet une réduction d’impôt calculée sur le montant des travaux de restauration engagés à hauteur de :

-Réduction d’impôt de 30% du montant des travaux lorsque le bien est situé en SPR (Sites Patrimoniaux Remarquables) et qu’il est couvert par un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), en QAD (Quartiers Anciens Dégradés) ou en NPRU (Nouveau Programme de Renouvellement Urbain).

-Réduction d’impôt de 22% du montant des travaux lorsque le bien est situé dans un périmètre couvert par un Plan de valorisation de l’architecture et du patrimoine approuvé (PVAP).

  • Pour les permis déposés à partir du 1er janvier 2017, la réduction d’impôts est pluriannuelle sur 4 ans, ce qui permet de déduire jusqu’à 400.000 euros sur une seule année. La réduction d’impôt éventuellement non consommée peut être reportable l’année suivante.
  • Ne rentre pas dans le plafond des niches fiscales.
  • Aucun plafond de loyers, de ressources du locataire ou de zonage particulier.
© SweetRédaction