Météo immobilière ORPI : Tous les voyants sont au vert !

Les agences immobilières ORPI ont enregistré une progression de leurs ventes de 14% entre le 1er semestre 2018 et le 1er semestre 2019, signe que le marché immobilier est en bonne santé. Analyse du réseau ORPI.

Une conjoncture favorable

La conjoncture est toujours favorable au marché immobilier : c’est le constat que fait Orpi, premier réseau de France (1). La coopérative performe et enregistre une hausse de 14% de ses transactions par rapport à la même période l’an dernier. Un bilan qui confirme l’efficacité de la stratégie de la coopérative, qui place l’accompagnement client au cœur de son dispositif.

Deux grands enseignements sont à retenir sur les 6 premiers mois de l’année :
Un marché rassurant pour concrétiser ses projets immobiliers, avec des taux toujours très bas et des prix relativement stables ;
En termes de prix, toujours un marché qui nécessite deux lectures, entre zones tendues (+2,5% sur les prix au m2) et zones non-tendues2 (- 2,7% sur les prix au m2)

Performance sur le volume des transactions : le pari de la transparence

Orpi réalise une augmentation de 14% de ses volumes de ventes sur la période du 1er semestre 2019 par rapport à l’an dernier, signe que le marché immobilier est fluide et en bonne santé. Si la relative stabilité des prix au m2 confirme que les voyants sont au vert pour investir, cela démontre également le succès du modèle coopératif d’Orpi, dont le fonctionnement repose sur l’écoute et la confiance. C’est notamment le premier réseau immobilier à avoir mis en place un système d’avis clients automatisé, afin de recueillir et publier 100% des avis des clients passés par ses agences. Avec ce dispositif rassurant pour les futurs acquéreurs et vendeurs, Orpi s’engage pour plus de transparence et une qualité de services toujours plus en phase avec les attentes des clients.

Hausse contenue pour les loyers

Du côté des locations, la tendance est à la légère hausse. Les grandes agglomérations tirent la moyenne des prix vers le haut et l’évolution globale s’établit à + 2,7%.
A titre de comparaison, les loyers atteignent en moyenne 761€ actuellement en zone-tendue, contre 598€ en zone non-tendue.

 

Rapport Nogal : des modalités de mise en œuvre à surveiller

« Du côté de la législation, les perspectives sont bonnes également puisque le rapport Nogal, diffusé mi-juin, propose d’instaurer un fonctionnement locatif que nous approuvons largement », explique Christine Fumagalli. La présidente du réseau coopératif ORPI a toutefois deux regrets par rapport à ces propositions. « D’abord la centralisation des dépôts de garantie.Dommage que l’on n’aille pas au bout de l’idée et qu’on ne confie pas toutes les composantes de la gestion à l’agent immobilier, dans un souci de souplesse. Ensuite la garantie collective qui assurera les agents immobiliers, devenus intermédiaires. Quel organisme la fournira, dans quelles conditions ? s’interroge t-elle. Nous restons dans l’expectative sur ce point simple sur le papier… mais potentiellement difficile à mettre en oeuvre. »

1 : en nombre de points de vente. 2 : zone-tendue et zone-non tendue d’après les données issues du Ministère de la cohésion des territoires

© SweetRédaction