« 10% de rentabilité dans l’immobilier à Détroit », Justin Fontenelle, Just Invest Now

Conversation de Salon avec Justin Fontenelle, fondateur de Just Invest Now, une plateforme dédiée aux services immobilier à Détroit aux Etats-Unis. Au coeur du salon de l’Immobilier et de l’Investissement, Justin Fontenelle et Ariane Artinian ont parlé d’expatriation, d’investissement et de l’attractivité de la plus grande ville du Michigan.

« J’ai fait le choix de Détroit en 2014, j’ai investi là-bas en 2014 » raconte Justin Fontenelle, « j’étais installé en Belgique et là j’ai compris que Détroit était le lieu idéal pour investir ». C’est lorsque Détroit peine à se relever d’une crise profonde que le jeune investisseur s’y rend et commence à investir dans quelques maisons. A partir de là, l’aventure commence et Justin Fontenelle lance JustInvestNow, une société d’investissement immobilier.

Parier sur une renaissance

Autrefois symbole de la prospérité américaine, l’industrie automobile lui avait même donné le nom de « Motor City ».  Puis peu à peu, Détroit entre dans une période de déclin et subit notamment de plein fouet la Grande Dépression des années 30 aux Etats-Unis. De plus, les tensions entre communautés, émeutes raciales et chute de l’industrie automobile participent à l’agonie de la ville. Peu à peu, Détroit devient déserte, beaucoup de commerces sont laissés à l’abandon et en 2013, la ville se déclare en faillite lorsque sa dette dépasse les 18 milliards de dollars. Renflouée par les caisses de l’état, échelonnement de sa dette, peu à peu, Détroit remonte la pente et se reconstruit. « Beaucoup de grandes sociétés, Google, Facebook, Amazon, ou de grands investisseurs, comme Warren Buffet, ont permis à la ville de se reconstruire », explique Justin Fontenelle.

Trouver les meilleures affaires

« On achète des maisons, on les rénove complètement puis on les loue et on les revend à des investisseurs » détaille-t’il, « on essaie de trouver les meilleurs deal, puis on remet le bien clef sur porte ». Les prix oscillent entre 45 000 et 80 000 dollars selon le quartier et le type de bien. « Et aujourd’hui on se diversifie dans d’autres biens comme des bâtiments appartements ou des structures commerciales » précise Justin Fontenelle, le tout avec un fond d’investissement en plus et de la construction. Concernant le risque d’une possible nouvelle crise à Détroit, Justin Fontenelle se veut rassurant :« Il y a beaucoup d’investissements qui sont fait, le maire de Détroit vient de faire une levée de fonds de 250 millions de dollars, notamment pour un projet que nous allons faire avec la ville qui prévoit de construire des maisons conteneurs ». Affaire à suivre…

 

© mysweetimmo/lebedinsky