Habitat et Handicap : Un nouveau service de recherche de logement adapté !

logement handicap

La Fondation Garches & le réseau immobilier De La Cour Au Jardin s’associent dans la création d’un service de recherche de biens répondant aux exigences du handicap et de l’habitat adapté.

Aujourd’hui, plus de 5 millions de personnes en France ont une déficience. Les situations de handicap sont multiples. La plupart de ces personnes souhaitent être autonomes et trouver le bien immobilier leur rendant plus agréable la vie au quotidien.

Le logement : un casse-tête pour les handicapés

Depuis sa création, le réseau immobilier De La Cour Au Jardin est sensibilisé aux questions du handicap. Isabelle Larochette, sa présidente, et Guillaume Legendre, associé, en situation de handicap depuis l’âge de 18 ans, ont souhaité faire rimer lieu de charme avec handicap, accessibilité et… bonheur ! En effet pour les personnes à mobilité réduite, trouver le logement qui leur convient et qui leur plaît relève souvent du casse-tête. Consciente de ces difficultés, De La Cour Au Jardin forme ses collaborateurs à l’habitat adapté aux exigences du handicap en privilégiant toujours les lieux où les ambiances s’imposent et où le charme opère.

Un nouveau service exclusif pour les personnes à mobilité réduite

Pour aller plus loin dans cet engagement, le réseau s’est associé à la Fondation Garches pour créer un nouveau service de recherche de biens adaptés aux personnes à mobilité réduite (PMR) et simplifier leur retour à domicile. Un partenariat exclusif qui passera par la formation de l’ensemble des collaborateurs du réseau à partir du 15 novembre…

De La Cour Au Jardin s’appuie également dans sa démarche sur différents organismes tels la MDHP (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ou le SAMSAH (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés). Isabelle Larochette partage : « Que cela soit pour une personne à mobilité réduite ou pour tout autre client, l‘envie et le besoin d’être bien chez soi est identique, nous avons tous le droit d’avoir accès à un habitat de charme, à un bien unique à nos yeux. »

Etre bien chez soi: un droit pour tous

De la réflexion commune de Sandra Pottier, directrice de la Fondation Garches et d’Isabelle Larochette, pour mettre en place ce service, est née la nécessité d’une formation sur mesure. Sandra Pottier a ainsi constitué une équipe pluridisciplinaire composée d’une ergothérapeute, d’une assistante sociale et d’une psychologue. Ces professionnels médico-sociaux dispenseront aux collaborateurs de De La Cour Au Jardin une formation centrée sur les handicaps et leurs spécificités, intégrant les facteurs psychologiques, les paramètres éco- logiques indispensables à la recherche de biens adaptés.

Sandra Pottier précise : « Ce projet, porté par Isabelle et Guillaume Legendre, correspond en tous points à la philosophie de notre fondation qui est de se positionner sur des domaines non pourvus et pour lesquels il existe des besoins bien réels, et l’habitat en est un fondamental. »

C’est le 14 novembre que se déroulera la première formation, au sein de la Fondation Garches, par groupe de 8 personnes. Et plusieurs formations se poursuivront en 2020 pour l’ensemble des collaborateurs.

Une formation vers la compréhension du handicap

La formation sur mesure a pour objectif d’améliorer les connaissances des collaborateurs De La Cour Au Jardin face au handicap et de faciliter la collaboration professionnelle pour proposer les meilleures solutions aux projets personnels des acquéreurs. Elle permettra d’:

  • Intégrer les différents types de handicap et les notions de situation de handicap et de qualité d’usage.
  • Apprendre à identifier, selon les spécificités des handicaps, les besoins et attentes en matière d’habitat : diagnostiquer l’accessibilité des logements, connaitre les aménagements simples et efficaces …
  • Connaître les aides financières.
  • Apprendre à co-construire, avec la personne son projet d’accès à un habitat adapté en prenant aussi le temps de connaitre ses ressources et capacités : personnalité, passions et hobbies, amis, famille, encadrants …
  • Identifier les atouts d’un projet pour favoriser l’autonomie de la personne dans un environnement favorable socialement : présence humaine (gardien d’immeuble), proximité de vie quotidienne (commerces, transports en commun, services publics, proches, etc.), quartiers à environnement sécurisant, matériaux solides et faciles d’entretien…
  • Aider la personne à « habiter son logement » et à se l’approprier à son arrivée dans non nouveau bien.

 

© SweetRédaction