Concours : BAM Archi vous propose de construire une maison passive à Fontainebleau !

Aujourd’hui, les nouvelles constructions doivent respecter certaines normes environnementales. Les maisons passives vont beaucoup plus loin car les besoins en chauffage sont quasi-nuls. BAM Archi lance un concours pour la construction d’une maison passive en Ile-de-France. Avis aux intéressés …

La maison passive est-elle la maison de demain ? Les maisons passives s’installent petit à petit dans le paysage urbain et sont l’une des solutions pour lutter contre les dépenses énergétiques. Elles ne représenteraient que 2% des maisons en France. En moyenne, sur le cycle de vie d’un bâtiment calculé sur 50 ans, environ 70% du CO2 émis est lié à la consommation d’énergie, le reste étant lié à la construction et aux matériaux utilisés.

La maison passive : une construction durable et positive

Une maison passive repose sur le concept de construction très basse consommation avec l’utilisation de matériaux spécifiques naturels (bois, paille) tout en jouant avec les ouvertures et l’exposition. « La conception d’une maison passive doit permettre de consommer très peu d’énergie. L’idée est de se servir des ressources naturelles et d’une exposition intelligente pour obtenir une température agréable sans chauffer, même en plein hiver», explique Mathias Boutier, co-fondateur de BAM Archi, plateforme de mise en relation entre architectes de talent soigneusement sélectionnés et clients professionnels ou particuliers.

De très larges baies vitrées …

Pour dégager assez de chaleur, la maison passive est largement exposée au sud avec de larges baies vitrées si possible. L’isolation et l’étanchéité jouent aussi un rôle primordial pour éviter les pertes de chaleur : isolation renforcée des fenêtres et des murs, ventilation avec récupération de chaleur, étanchéité à l’air… Pour être déclarée passive, la maison doit avoir un besoin en chauffage inférieur à 15 kWh par mètre carré par an, soit 3 fois moins que pour une maison standard.

Une référence en architecture responsable au cœur de la forêt de Fontainebleau

Dans le cadre d’une démarche écologique et soucieuse de l’environnement, BAM Archi propose un concours unique pour la création et la construction d’une maison passive au cœur de la forêt de Fontainebleau, à Noisy-sur-Ecole (77). « En France, le bâtiment est le secteur le plus consommateur d’énergie et le deuxième émetteur de CO2. Lorsqu’on nous a proposé d’organiser ce concours, nous avons tout de suite accepté ! Notre rôle est de sensibiliser les clients à l’impact écologique de l’architecture afin de permettre aux architectes de développer des projets toujours plus innovants et performants sur ce plan-là», indique Boris Lefèvre, architecte et co-fondateur de BAM Archi.

Respecter le budget et le cahier des charges

Chaque participant doit travailler sur le projet d’une maison passive en respectant le budget de 500 000 € HT et le cahier des charges, imposés par les maîtres d’ouvrages. Notamment, le respect du cadre existant et l’intégration dans son environnement, la luminosité, le minimalisme et la mise en valeur de la nature environnante. « Ce projet n’est pas simplement un projet de maison individuelle. Il a pour but de devenir une référence en matière d’architecture responsable, consciente des enjeux énergétiques et environnementaux auxquels nous sommes confrontés», conclut Boris Lefèvre.

Date limite des candidatures : le 20 décembre 2019 à minuit. Les lauréats seront annoncés en avril 2019 après une présentation des projets en mars. Les équipes finalistes repartiront avec un chèque de 4 000 € HT. Inscription sur ce lien.

© SweetRédaction