Grand Paris : La proximité des nouvelles gares du Grand Paris Express a t-elle déjà un impact sur les prix de l’immobilier ?

Gare Grand Paris
© mysweetimmo/Societedugrandparis

Dans leur dernière note de conjoncture, les Notaires du Grand Paris se penchent sur l’évolution des prix de l’immobilier aux bords des gares du Grand Paris. Focus.

Acheter à proximité des nouvelles gares du Grand Paris, c’est l’assurance de valoriser son investissement assurent depuis un moment promoteurs et agents immobiliers. Si la promesse prête à sourire en cette période de grève des transports parisiens, il n’en reste pas moins évident que le projet du Grand Paris porte des enjeux considérables pour l’attractivité de la région Capitale, dont l’amélioration de la mobilité autour de Paris et le desserrement des tensions sur les prix et l’offre de logements dans le secteur central de la Métropole.

Les notaires étudient les prix immobiliers aux abords des gares

Les évolutions des prix immobiliers aux abords des gares du Grand Paris sont donc surveillées avec une attention toute particulière. « Si l’on attend une valorisation des quartiers proches des futures gares des nouvelles lignes de transport, devenus plus accessibles et plus attractifs, on craint également des dérives et des hausses de prix excessives sur les ventes de foncier constructibles ou des effets d’aubaine », s’inquiètent les notaires du Grand Paris dans leur dernière note de conjoncture sur le marché immobilier résidentiel ancien dans le Grand Paris. Et de poursuivre : « Les données de la base BIEN* ont donc été utilisées pour conduire de nouveaux travaux sur les prix des logements qui seront affinés au fil des réalisations car l’impact sur les valeurs d’un projet aussi structurant que celui du Grand Paris ne se lira qu’à moyen et long terme et après plusieurs phases (anticipation initiale, phase de réalisation avec ses cohortes de nuisances, effet d’annonce lors de l’ouverture de la gare, évaluation a posteriori des bénéfices ou d’éventuelles nuisances générées par la gare et la restructuration urbaine associée). Et cet impact dépendra de chaque site. »

Pour l’instant, l’impact des nouvelles infrastructures n’est pas visible

En effet, compte tenu de la multiplicité des facteurs d’influence sur les prix des logements (typologie du parc, bâti existant, emplois, autres aménités et équipements, attractivité préexistante de la zone), il sera toujours difficile d’isoler avec certitude l’impact des infrastructures sur les prix de l’immobilier. C’est d’autant plus vrai que la grande majorité des gares du Grand Paris seront créées dans un tissu urbain dense, déjà desservi en transports ferrés et présentant souvent déjà une attractivité forte. Pour le moment, pas d’impact visible sur les prix pour l’ensemble du nouveau réseau.

Les prix n’augmentent pas plus vite à proximité des 69 gares

Dans une première analyse, un cercle de 800 m de rayon a été construit autour des 69 nouvelles gares du Grand Paris pour identifier les secteurs à moins de 10 minutes de marche à pied des gares. Un second cercle a ensuite été construit sur un périmètre allant de 800m à 1,5 km. Des prix médians ont ensuite été calculés dans ces différents secteurs depuis une dizaine d’années, soit au moment des premières annonces du projet. Au global, il ne se dessine pas d’impact généralisé à proximité directe du projet de transport sur le prix des logements depuis 2008. Visuellement d’ailleurs , les courbes représentant les deux périmètres géographiques évoluent parallèlement.

Gares Grand Paris

Certes, depuis 2008, des hausses de prix parfois fortes (+36%) s’observent dans un rayon de 800 m autour des 69 gares. Mais elles ne sont pas significativement différentes de ce que l’on observe sur un périmètre élargi (+37% d’évolution entre 800 m et 1500 m autour des gares). Au demeurant, les évolutions de prix dans ces périmètres sont proches des variations observées pour la Petite Couronne (+30%) où se situe l’essentiel du nouveau réseau de transport.

On n’observe pas non plus, de façon quantifiable, de survalorisation récente (dans les deux dernières années par exemple) des logements vendus dans un périmètre proche des gares, signalant que la maturation du projet et les premières réalisations commencent à imprimer une marque sur le marché. Ce qui vaut pour l’ensemble des lignes vaut aussi ligne par ligne, y compris pour celles dont l’achèvement est le plus proche dans le temps.

Prix Grand Paris

Ainsi, autour des nouvelles gares de la ligne 14, l’augmentation des prix est de 57% depuis 2008, que le bien soit localisé dans un périmètre de 800 m autour des gares ou dans un périmètre entre 800 et 1500m. De 2017 à 2019, la hausse des prix a été de 13% dans les deux secteurs. De 2018 à 2019, elle a été de 5% dans le périmètre de 800 m et de 6% dans le périmètre de 800 à 1 500 m.

prix immobiliers grand Paris

Un phénomène identique se produit pour la ligne 15 avec une grande homogénéité des évolutions et sans différenciation selon les secteurs. Pour les lignes 16, 17 et 18, on observe une stagnation des prix à proximité des gares depuis 2 ans, voire même une érosion entre 2018 et 2019.

prix grand Paris

Pas d’impact actuellement visible pour les gares dont la mise en service est la plus proche

Les premières observations réalisées par gare sur les lignes les plus proches de l’achèvement montrent également une évolution très parallèle des prix quelle que soit la proximité de la gare. A Pont Cardinet par exemple, les prix déjà très élevés, évoluent à l’identique, quelle que soit la proximité de la nouvelle gare. Mais dans ce cas, et comme dans bien des endroits dans Paris, le quartier est déjà bien desservi par les transports en commun et il bénéficie déjà de l’effet de la construction et de la restructuration de la ZAC des Batignolles.

prix immobilier Grand Paris Pont Cardinet

 

 

« Ces premiers résultats reflètent la progressivité et la complexité des phénomènes de valorisation liées au développement de nouvelles infrastructures de transport, concluent les notaires du Grand Paris. Sans doute est-il trop tôt pour mesurer un impact généralisé du réseau de transport en cours de développement et de l’ensemble des transformations progressivement induites par la restructuration urbaine. De plus, les situations sont très variées et l’analyse gagnera à être affinée dans le temps et au niveau de chaque gare, qui possède ses spécificités. » A suivre…

 

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !