Christine Fumagalli (ORPI) : « Profitez du confinement pour affiner votre recherche immobilière sur votre canapé »

Comment réagi l’un des plus grands réseaux immobiliers de France face à la crise du coronavirus ? Christine Fumagalli, présidente du réseau ORPI, évoque les conséquences de la crise sur le quotidien de son groupe.

La France entière est désormais confinée. Le secteur de l’immobilier n’échappe pas à ces nouvelles règles, ce qui bouscule les habitudes professionnelles. Comment s’organise l’un des principaux réseaux immobiliers de France : Orpi ? La présidente d’Orpi, Christine Fumagalli, a répondu aux questions de MySweetImmo.

Nouveaux process de travail

« La crise du coronavirus nous oblige à mettre en place de nouvelles habitudes de travail. Nous continuons à maintenir notre activité en utilisant tous les nouveaux outils disponibles : visites virtuelles, signatures électroniques… Nous avons mis en place un maximum de télé-travail. Mais lorsque la mission n’est pas réalisable en télé-travail, notamment sur les missions de terrain (gestion locative, syndics de copropriété…) nous continuons à avoir des collaborateurs sur place, mais toujours dans le respect absolu des recommandations et gestes barrières. »

Etat des lieux, gel et gestes barrières

« Je rassure les futurs nouveaux locataires : aujourd’hui il est toujours possible de faire son entrée dans son nouvel appartement. Pour cela, il faut que le collaborateur et le client respecte les règles (distance, gel, gants…). Si tout est respecté, il n’y a pas de raison de ne pas procéder à l’état des lieux d’entrée.

En ce qui concerne les problèmes du quotidien rencontrés par les locataires : la mission des gestionnaires continue. Ils continuent à répondre aux appels, aux mails, etc. S’il y a un dégât des eaux, le gestionnaire se déplace en respectant les gestes barrières, afin de pouvoir constater sur place et de déclencher une intervention. »

Signature électronique

« Pour ce qui est « avant contrat », type mandats de vente ou avant-contrat de compromis de vente peuvent avoir recours à la signature électronique. Pour ce qui est des signatures d’actes authentiques chez les notaires, la balle est dans leur camp. Pour l’instant, plusieurs stratégie existent chez les notaires : ceux qui maintiennent les signatures et ceux qui ne le font pas. »

Projets d’achat

« Il n’y a pas de raison de mettre son projet d’achat en stand-by. Au contraire, profitez de cette période pour préparer votre dossier, pour affiner votre recherche… Vous pourrez ensuite revenir vers l’agence immobilière et le professionnel pour pouvoir finaliser votre recherche, et éventuellement prévoir une visite. Pour ces visites, encore une fois, il faudra simplement respecter scrupuleusement les règles de gestes barrières, sous réserve que le propriétaire accepte les visites. »

Ralentissement en vue pour les transactions

« Il est très difficile de chiffrer les impacts de cette crise sur notre réseau. Il y aura un ralentissement du chiffre d’affaire des agences pour ce qui est des ventes. En ce qui concerne la gestion locative et la gestion de copropriété, il n’y a pas raison qu’il y ait d’impact puisque tout est fait pour continuer l’activité. Tout cela pourra évoluer si le confinement se poursuit au-delà de 15 jours. »

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !