Location vacances : 10 chiffres clés qui en disent long sur la psychologie des vacanciers à l’ère du Covid-19

© adobestock

Date, destination, budget … 6 vacanciers sur 10 ont changé leurs plans pour cet été à cause de la crise mondiale du coronavirus. Amivac, portail d’annonces spécialisé dans les locations vacances, a interrogé les Français pour savoir où ils comptent se rendre, dans quelles conditions et avec quel budget…

« L’étude démontre que la crise Covid-19 a surtout amené près de 6 vacanciers sur 10 à changer leurs plans pour cet été : dates, destination mais également une attention particulière portée sur les modalités d’annulation. Autre constat fort : les vacances « made in France » ont la cote auprès des vacanciers. Plus de 3 Français sur 4 opteront pour l’hexagone pour leurs congés d’été, notamment pour jouer le jeu et soutenir l’économie française », résume Séverine Amate, porte-parole Amivac, Groupe SeLoger.

Des vacances toujours au programme :  70% des français interrogés partiront en vacances cet été malgré la crise covid

L’étude menée courant juin avec Opinion Way auprès de 1000 vacanciers et 1656 propriétaires révèle que  70 % des Français interrogés projettent de partir en vacances cet été. 

1 vacancier sur 2 partira en août

50% des Français qui envisagent de partir en vacances cet été prévoient de le faire au mois d’août. 33% (soit 1 sur 3) envisagent de partir en septembre. 7% prévoient des vacances dès le mois de juin.

Pourtant 60% des vacanciers n’ont pas encore réservé mais 38% le feront avant la fin juin

L’enquête Amivac (Groupe SeLoger)  nous apprend également que  60 % des vacanciers qui partiront en vacances cet été n’avaient encore effectué aucune réservation mais 38% le feront d’ici fin juin. 15 % préféraient attendre le dernier moment pour réserver.

« Plus d’un vacancier sur deux aura réservé avant la fin juin. C’est certes tardif par rapport aux années précédentes mais cela ne condamne absolument pas le bilan de la saison estivale », précise Séverine Amate.

Parmi ceux qui ne partiront pas en vacances estivales, 32 % préfèrent reporter ce budget vacances pour partir ultérieurement, une fois la crise Covid terminée. 29% expliquent ce report de vacances par les incertitudes liées à l’évolution de l’épidémie. 26% préfèrent prolonger même l’effet confinement pour limiter les risques sanitaires pour eux-mêmes et leurs proches.

La plupart des Français seront sur les routes des vacances cet été. L’expérience du confinement a renforcé ce besoin de s’aérer, de s’évader. Mais pour ceux qui pensent faire l’impasse sur les vacances cet été, c’est surtout des reports pour mieux profiter après une fois les inquiétudes liées à la crise passées. La question du report pour cause économique est secondaire. En effet, seuls 16% des Français interrogés par Amivac et Opinion Way évoquent la volonté de faire des économies par peur d’une éventuelle récession ou la baisse de leurs revenus”, explique Séverine Amate.

83% des vacanciers se disent attentifs sur les conditions d’annulation

Crise du Covid-19 oblige, ce sont 83 % des vacanciers qui étudieront attentivement les conditions en cas d’une éventuelle annulation de leur réservation.

Charte sanitaire : un facteur clé pour 7 vacanciers sur 10

L’étude Amivac met en évidence que 70 % des vacanciers avouent être particulièrement regardants sur les chartes sanitaires mises en place par les sites de réservation en ligne afin de lutter contre le Covid-19. Et pour 1 vacancier sur 5, les mesures d’hygiène appliquées par le loueur lui-même arrivent désormais en tête des critères intervenant dans le choix d’une location de vacances.

Le choix d’un tourisme « made in France » pour soutenir l’économie Française : 3 vacanciers sur 4 choisissent l’Hexagone

Alors que seuls 5 % des Français partiront en vacances hors des frontières européennes, 77 % passeront leurs vacances d’été dans l’Hexagone. Bien sûr, la crise du coronavirus et les restrictions qui s’ensuivent ont pesé dans ce choix. Pour autant, ce qui motive 34 % des vacanciers à ne pas quitter le territoire en juillet et en août, c’est davantage la volonté de contribuer à la reprise en soutenant l’économie française que le Covid-19. 

53% des vacanciers sont en quête de grand air

Pour leurs vacances, 24 % des personnes interrogées rêvent de pouvoir s’adonner à des activités de plein air, dans le respect de la distanciation sociale et sans risquer d’être dérangées. Pour 53 % des Français, c’est le besoin de grand air qu’ils vont chercher à combler en partant en vacances et 29 % sont en manque espace…

58% des vacanciers ont changé leur « plan vacances » à cause de la crise Covid-19

Les crises bouleversent les habitudes et obligent à s’adapter ! Selon l’étude, plus de la moitié (58 %) des Français ont ainsi été contraints de modifier leurs plans et leurs habitudes de vacances pour cet été. Si les « aoûtiens » restent plus nombreux que les « juillettistes » (50 % vs 34 %), force est de constater que 39 % des vacanciers ont dû décaler les dates de leurs séjours à cause du Covid-19. 

80% des vacanciers interrogés ont prévu un budget inférieur à 1000 € par semaine

Lorsque l’on demande aux vacanciers leur Top 3 des critères pour choisir un hébergement : c’est le prix qui revient en 1er pour 75% des vacanciers. Ils sont d’ailleurs 18% à déclarer avoir revu leur budget à la baisse cette année.  Pour 80 % des vacanciers, le budget alloué aux vacances ne dépassera pas 1 000 € par semaine. Alors que 37 % consacreront entre 500 et 1 000 € par semaine à leurs vacances, 43 % des Français ont prévu de dépenser moins de 500 €.

PACA : LA destination phare des vacances estivales 2020, un spot attirant près de 3 vacanciers sur 10

Cet été, beaucoup de Français préfèreront passer leurs vacances à la montagne ou encore à la campagne. Pour autant, la fascination et le pouvoir d’attraction des plages méridionales restent intact !  Ce sont ainsi 29 % des vacanciers qui mettront le cap sur la région PACA. La Bretagne séduit, quant à elle, 19 % des vacanciers. Quant au Languedoc-Roussillon 16 % des Français ont prévu d’y passer leurs vacances d’été. 

« Parmi les territoires les plus attractifs, ce sont les régions PACA, Bretagne et Languedoc-Roussillon qui s’affichent en destinations phares pour cette saison qui démarre à peine. Côté audience nous observons que c’est le département du Var qui tire son épingle du jeu en s’affichant en tête des destinations les plus recherchées sur Amivac. La plage et le soleil figurent toujours parmi les fortes attentes des Français pour des vacances réussies  », explique Séverine Amate.

 La saison estivale en matière de locations vacances est certes bousculée par la crise covid, mais pour la majorité des vacanciers le rendez-vous est pris pour une été d’évasion tout en privilégiant les escapades en France. En parallèle, côté bailleurs, c’est intéressant de constater que même si 4 bailleurs saisonniers sur 5 s’attendent à ce que la crise sanitaire impacte le taux de remplissage de leurs locations, une large majorité (83 %) d’entre eux refuse de brader leurs logements, cet été. Seuls 15 % des propriétaires envisagent de baisser leurs tarifs locatifs et 2 % n’excluent pas de les augmenter ! ” remarque la porte-parole d’Amivac.

Méthodologie de l’étude  : Sondage OpinionWay réalisé auprès de 1002 vacanciers, soit des locataires ayant reservé un maison ou un appartement de vacances en ligne au cours des 5 dernières années et 1656 propriétaires bailleurs ayant déjà publié une annonce de location saisonnière sur Amivac ou SeLoger Vacances. Etude réalisée du 11 au 16 juin 2020.

Sondage OpinionWay réalisé auprès de 1002 vacanciers, soit des locataires ayant reservé un maison ou un appartement de vacances en ligne au cours des 5 dernières années et 1656 propriétaires bailleurs ayant déjà publié une annonce de location saisonnière sur Amivac ou SeLoger Vacances. Etude réalisée du 11 au 16 juin 2020.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !