Crise sanitaire et Location : Réussir son état des lieux de sortie à l’heure du Covid-19

Etat des lieux
© mysweetimmo/adobestock

Vous vous apprêtez à quittez le logement dont vous êtes locataires ? Vous devez prendre un maximum de précautions au moment de l’état des lieux. Suivez le guide !

Réaliser un état des lieux de sortie en pleine crise du coronavirus demande un minimum d’organisation. Voici les recommandations extraites du guide de préconisations de sécurité sanitaire publié par la FNAIM et l’UNIS.

Ménage, nettoyage et désinfection

Avant de quitter votre location, vous devrez procéder à un nettoyage extrêmement approfondi des lieux en prenant toutes les précautions en terme d’hygiène à la maison. Outre le ménage de rigueur lorsque l’on quitte une location, passez les poignées de portes et les plans de travail notamment (cuisine, salle de bains) à l’alcool à 90° ou au spray désinfectant. Idem pour les toilettes.

Avant de partir : Assurez-vous que  l’eau, électricité et gaz ont bien été coupés.

Un sac plastique pour les clés

Il est recommandé nettoyer vos clés, avant leur restitution, avec le produit adapté (gel hydro-alcoolique, lingette, spray antivirus/antibactérien…)., et de les remettre dans un sachet plastique auprès du bailleur ou de son représentant.

48h si possible entre votre sortie et l’état des lieux

Dans la mesure du possible, la FNAIM et l’UNIS recommandent d’attendre 48 heures entre votre sortie du logement et  la réalisation de l’état des lieux de sortie. Notez que la date de remise des clés au mandataire détermine, sous réserve du délai de préavis légal, la date à laquelle le locataire cesse de devoir un loyer ou indemnité d’occupation au bailleur.

« Si ce délai de carence ne peut pas être respecté, notamment en cas de déménagement lointain du locataire sortant, le professionnel s’assurera a minima que l’état des lieux de sortie est bien réalisé dans un bien vide, dépourvu d’occupants, et demandera au locataire sortant la dernière date à laquelle des occupants ont été présents », précisent encore les organisations professionnelles.

Tablette recommandée

Dans la mesure du possible, le bailleur ou son représentant procèdera seul à la visite du bien et au relevé des constatations. Il remettra alors le résultat de ses constatations au locataire sortant, qui pourra donner son accord sur le constat ou formuler si nécessaire un apport contradictoire.

Le document sera signé tour à tour par voie électronique (état des lieux par tablette) ou au moyen d’un stylo personnel propre à chacun, ou jetable remis au locataire qui sera jeté à l’issue de la visite.

Dans tous les cas, les gestes barrières et la distanciation sociale d’un mètre minimum devront être respectés.

A l’issue de ces démarches le dépôt de garantie sera reversé selon les règles en vigueur

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !