« Les motifs de consultations les plus fréquents ? L’amour, la carrière et l’immobilier ! », Sevan, voyant, parapsychologue

Vais-je trouver l’homme ou la femme de ma vie ? Vais-je décrocher ce job ? Vais-je réussir à vendre ? L’immobilier est en 3ème position, derrière l’Amour et l’Emploi des questions posées à Sevan, voyant et parapsychologue depuis 35 ans.

On associe souvent la voyance avec les peines de cœur. Nombre des personnes qui s’adressent à un voyant, veulent en effet connaître l’avenir de leur relation ou un autre éclairage pour démêler des problèmes sentimentaux. Plus inattendu, à priori, d’associer l’immobilier à la voyance. Quoique …

Est-ce que le bien possède de bonnes ondes ?

« Beaucoup de personnes sont très angoissées à l’idée d’acheter ou de vendre un bien immobilier, explique Sevan, voyant, parapsychologue et magnétiseur. Très souvent, celles et ceux qui sont sur le point de réaliser un projet immobilier tiennent à savoir si celui-ci va se concrétiser. On m’interroge aussi pour savoir si le bien possède de bonnes ondes.»

Pour les aider à gérer leur stress et les rassurer sur les bonnes vibrations, certains vont jusqu’à lui demander de se déplacer. « Dès que j’entre dans une maison, je « sens » si elle est bien ou pas, admet-il. Très vite, si ça ne va pas, je vais sentir un malaise. Cela peut être lié à une mort violente. Je sens aussi les ondes à caractère magnétique et les réseaux électriques ! »

Les questions d’héritage souvent abordées en consultation

Si Sevan connaît bien ce lien si privilégié qui unit l’immobilier et la voyance, c’est qu’il officie depuis une bonne trentaine d’année. Dans son cabinet, il a presque tout entendu jusqu’aux demandes les plus farfelues. Comme celles touchant aux questions d’héritage. « Ils veulent savoir si leur père ou leur grand-mère va bientôt mourir en espérant pouvoir toucher le pactole », explique Sévan. Ces questions morbides, il ne s’en offusque plus. Et de préciser : « Evidemment, je n’annonce jamais la mort. Mais si je pressens une maladie, j’encourage de faire un check up. »

Je ne suis pas Madame Irma !

« De toute façon, je ne suis pas Madame Irma. Si quelqu’un vient me voir pour savoir si son fils va avoir le permis de conduire, je le dirige vers une cartomancienne. Moi, ce qui m’intéresse dans la voyance c’est de donner des outils aux gens pour les faire évoluer, d’aider les personnes à prendre conscience des choses qui les bloquent. Je ne crois pas à la bonne aventure. Pour moi, le destin, c’est ce que l’on fait de sa vie : c’est les Champs-Elysées nus, soit on y met des fleurs, soit on y met des poubelles ! »

Même des professionnels de l’immobilier font appel à lui

Les questions les plus courantes concernant l’immobilier qui reviennent dans son cabinet ? « Est-ce que je peux acheter ? Est-ce que je serai bien dedans ? Est-ce qu’il faut agrandir ? Est-ce qu’il y aura des problèmes administratifs ? … Parfois, même des professionnels de l’immobilier font appel à lui lorsqu’un bien ne se vend pas. Ils veulent savoir si celui-ci finira par trouver un acquéreur !

Un jour, un candidat à l’acquisition s’adresse à lui au sujet une maison. Sevan lui demande alors si la bâtisse a déjà fait l’objet d’un incendie. La cliente prend ses renseignements , puis lui revient : « Non, aucun incendie ». Alors, Sevan insiste : « Je vous conseille de bien l’assurer : la maison va prendre feu », lui dit-il. « Vous croyez ? », s’étonne-t-elle. « Je ne peux pas vous l’assurer, répond-il. Le feu, ça peut être aussi un symbole. Le feu c’est une bonne énergie. » Finalement, très peu de temps après, la maison a brulé et, heureusement, du coup, une chance pour la propriétaire finalement bien assurée !

De la danse à l’évidence de la voyance

Rien ne prédestinait Sevan à être voyant médium. Il ne pensait pas un jour s’immiscer de cette façon dans la vie des gens. Danseur classique, chorégraphe, à la tête d’une école et d’une compagnie de danse à Marseille, Sevan, de son vrai prénom Edouard ou Eddy, se rêvait plutôt en Maurice Béjart « son maître » ! Mais la vie en décide autrement.

A 32 ans, il accompagne son amie Monique, voyante à Marseille à un festival de la Voyance à Paris. « Comme beaucoup de personnes, j’ai toujours consulté des voyants mais cela s’arrêtait là », explique Sevan. Lorsque j’étais très jeune, l’un d’entre eux m’avait tout de même prédit la suite, mais n’y croyant pas, j’avais claqué la porte. A Paris, je ne sais pas ce qui s’est passé, je n’ai pas compris : les mots sont sortis tout seul ! ».

Précipité dans un box lors de ce festival par le mage Dessuart qui le prend pour un exposant, Sevan se retrouve face à son premier client à qui il lance de façon impromptue : « Monsieur, vous êtes un éjaculateur précoce ». L’autre abasourdi lui demande comment il le sait. Très sûr de lui, Sevan répond : « Vous savez, nous, en voyance, on sait tout ! ». Des années après, Sevan s’en étonne encore : « En fait, à ce moment-là, je me suis vu sur scène lorsqu’on a raté une pirouette et qu’on se rattrape comme on peut !»

Le succès arrive vite

Si Sevan ne comprend pas ce qui lui arrive, très vite, il y prend goût. Il est fasciné par cet univers : les boules de cristal, les cartomanciennes, les tarologues, le pendule, l’astrologie… Une amie lui propose de partager son cabinet à Paris, il accepte, puis il se met à son compte. Avec le bouche à oreille, son cabinet fait le plein. Il organise un festival à Genève, participe à plusieurs émissions de voyance en direct sur des radios suisses à des émissions de télévision à Paris. Malgré le succès, il  garde la tête froide.

Rester maître de soi et garder l’équilibre

« Heureusement que j’ai une formation de danseur classique car la voyance demande une énorme exigence. Tenir en arabesque sur une demi pointe nécessite une extrême maîtrise du corps et de l’esprit. En voyance, il faut vraiment être maître de soi aussi. Et puis, il faut savoir garder de la distance avec les problèmes des gens. Sans compter que beaucoup de personnes sont fragiles. Il faut être dans la bienveillance et faire très attention à ce qu’on dit. Il faut faire passer les messages en douceur pour ne pas les déstabiliser ni les manipuler.» Garder l’équilibre, un art dans lequel il a toujours excellé…

Sevan est voyant-medium.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !