Comment investir dans l’immobilier depuis l’étranger?

Immobilier
© adobestock

Pour un français qui réside à l’étranger, acheter un appartement neuf en France est un excellent moyen d’investir dans l’immobilier. Apprenez-en plus ici.

Acheter un appartement neuf en France depuis l’étranger

Pour un expatrié français, acheter un appartement neuf sur le territoire français constitue un excellent moyen d’investir dans l’immobilier. Un tel achat ne se déroule cependant pas de la même manière qu’il pourrait être envisagé par un résident et ce, pour des raisons évidentes.

En effet, l’éloignement de l’investisseur, la nécessité d’acquérir un bien qui correspond à ses critères spécifiques ou encore les règles entourant son accès au crédit bancaire sont autant d’aspects qui comprennent une dimension particulière de complexité.

Cependant, entre l’intérêt manifeste qu’il y a à investir dans l’immobilier en France pour bâtir un patrimoine fourni et les avantages prévus à cet effet en termes de défiscalisation, le projet immobilier neuf de l’expatrié ne doit pas être abandonné pour autant.

Outre les facilités fournies par les visites virtuelles et la signature électronique, il existe des offres spécialisées qui permettent aux personnes résidant à l’étranger d’acheter un appartement neuf en France sans buter sur les nombreux écueils qui jalonnent le chemin.

Accéder au crédit bancaire pour investir dans l’immobilier

La question de la capacité d’endettement

L’un des premiers défis à affronter dans le cadre du projet consistant à acheter un appartement neuf en France réside dans la détermination de la capacité d’endettement dont on dispose.

Il est en effet à la fois peu intéressant et risqué de financer sur fonds propres un projet immobilier sans recourir à un crédit.

Pour un non-résident, il faut également vérifier si l’on est bien éligible à un emprunt en France car cette option peut ne pas être disponible. Les organismes de crédit bancaire classent en effet les non-résidents en fonction du pays où ils résident et de la nature de leurs sources de revenus. Ainsi :

  • Une personne détachée à l’étranger dans le cadre d’un contrat français présente pour les banques le même niveau de risque qu’un résident français ;
  • Pour un non-résident qui est sous contrat dans son pays de résidence, la facilité dont il bénéficie pour faire financer son projet d’acheter un appartement neuf dépend de l’envergure de son employeur et de la confiance qu’il inspire aux banques ;
  • Dans le cas d’un entrepreneur ou d’un indépendant, même en cas d’un niveau de rémunérations très élevé, il y a fort peu de chances qu’il bénéficie d’un accompagnement bancaire pour son projet d’investissement immobilier. Cela n’est cependant pas impossible.

La capacité d’endettement nécessaire devrait idéalement être de 150 000 euros en moyenne. Dans le cas spécifique des non-résidents, les banques requièrent un apport personnel d’environ 20% auquel il faut ajouter les frais de notaire qui s’élèvent à environ 8% du montant de l’investissement.

L’étude de dossier

L’étape qui suit celle de la capacité d’endettement est celle de l’étude de dossier. Cette étude s’appesantit sur des éléments tels que :

  • La situation familiale de l’investisseur ;
  • Sa situation professionnelle ;
  • Le niveau de salaire ;
  • L’épargne qu’il est possible de domicilier en France.

Ce sont ces éléments qui déterminent s’il est possible de profiter du prêt bancaire pour acheter un appartement neuf en France.

Bénéficier de l’aide d’un expert

Les avantages

Pour les diverses étapes d’un investissement immobilier pour un non-résident, le recours à un expert en matière de projet immobilier neuf est la meilleure option à faire. Le caractère délicat des démarches financières et notariales en est la principale raison.

Un expert peut prendre en charge ces démarches avec plus d’efficacité qu’un ami ou un parent qui ne dispose par ailleurs ni du temps ni des compétences techniques requises.

Grâce au recours à de tels experts, il est envisageable d’acheter un appartement neuf en France, depuis l’étranger et sans être tenu de se déplacer. L’on peut profiter d’offres conçues pour correspondre à son profil spécifique.

Plus qu’un simple chasseur immobilier

L’expertise dont il est question ci-dessus couvre un champ plus vaste que celui d’un chasseur immobilier dont le champ d’action va de la quête du bien immobilier à l’étape de la négociation.

En addition à ces étapes, l’expert est également compétent et expérimenté pour gérer le volet financier du projet immobilier neuf, mais également pour représenter l’investisseur dans le cadre des procédures notariées.

Acheter un appartement neuf en France quand on réside à l’étranger : Les étapes

La recherche

La recherche du bien immobilier est importante car elle a pour but de trouver le bien qui remplit les critères du projet immobilier neuf de l’investisseur. Divers moyens peuvent être employés pour cette recherche :

  • Plateformes d’annonces entre particuliers ;
  • Agences spécialisées ;
  • Réseaux professionnels.

Les personnes en charge de la recherche doivent être aguerries quant à la détection des caractéristiques physiques d’un bien immobilier et des différentes implications financières attachées à une offre.

Les démarches administratives

Diverses démarches administratives s’imposent une fois le bien trouvé, afin d’en finaliser l’acquisition. Elles peuvent nécessiter jusqu’à 4 mois pour être entièrement effectuées et pour permettre au français non-résident d’acheter un appartement neuf.

Ces démarches vont de l’offre de vente à la signature de l’acte authentique de vente en passant par la signature du compromis de vente et la mise en œuvre du financement de l’acquisition par l’expatrié.

Donner corps à son projet d’investissement

Une fois le bien acquis, il est temps de procéder à sa mise en location afin de mettre en œuvre le programme immobilier neuf qui constitue le projet d’investissement.

Pour ce qui est de mettre le bien immobilier en location, la plupart des investisseurs expatriés font le choix de la location meublée. La raison en est que cette option correspond à un régime fiscal suffisamment souple pour qu’elle soit adaptée aux spécificités de leur programme immobilier neuf.

En faisant appel à un expert capable de fournir des solutions utiles, l’ensemble du processus permettant d’acheter un appartement neuf s’étend sur une période d’environ 7 mois entre l’étude du dossier de crédit et la finalisation de l’acquisition.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo