Crédit immobilier : Hausse généralisée des taux ? Pas encore !

Empruntis
© adobestock

Ce mois-ci, fin d’année oblige, les taux évoluent mais rien n’annonce la fin des taux bas ! Le point avec le courtier Empruntis.

Les taux du mois de novembre   

En majorité, ce mois-ci, les banques maintiennent des taux similaires à ceux appliqués actuellement. Pour ceux qui les changent, soit un peu moins de la moitié d’entre eux, on note quelques augmentations qui vont de +0,05 à +0,15 centimes sur toutes les durées d’emprunt. D’autres banques annoncent des évolutions un peu plus nuancées.

Pour les très bons profils, ces dernières procèdent à de faibles baisses pour les courtes durées (moins de 10 ans), maintiennent des taux stables pour les durées moyennes (entre 15 et 20 ans) et augmentent leurs barèmes uniquement pour les durées supérieures à 20 ans. Le taux moyen sur 20 ans est désormais de 1,05%. Le taux mini, accordé aux meilleurs profils, se maintient à 0,70%.

La fin de l’année marque une petite remontée des taux

« Phénomène classique en cette période car les effectifs sont réduits, cela n’annonce guerre la fin des taux bas », indique Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis. Il s’agit pour certaines banques de faire un « stop and go » qui permet de reporter l’activité sur le tout début d’année 2022 qu’elles souhaitent conséquent en termes de financement de crédit immobilier. Pour d’autres, il est question de reconstituer les marges face à l’inflation et à la hausse des OAT 10 ans qui se poursuit (+0,18% début novembre, contre -0,05% début septembre).

« Cependant, il existe encore des marges de négociation auprès de certaines banques qui n’ont pas encore atteint leurs objectifs ou chez d’autres qui cherchent à augmenter leur part de marché », poursuit l’experte. S’il est toujours difficile de prévoir l’évolution des taux de crédit, rien ne laisse présager de nouvelles baisses de taux d’ici la fin de l’année, toutefois nous restons optimistes quant au début d’année 2022 que toutes les banques souhaitent absolument réussir.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo