Les prix de l’immobilier s’envolent à Amiens : +15 % depuis 1015

Amiens
© adobestock

Le marché immobilier de la capitale Picarde est pris d’assaut ! La demande y est forte, les biens y sont rares et la plupart des transactions se concluent très rapidement et « au prix ». Résultat, c’est l’envolée des prix : il coûte désormais près de 15 % plus cher d’y devenir propriétaire qu’en 2015.

Amiens 2015 (2 126 €/m²) vs Amiens 2021 (2 440 €/m²)

Rien n’arrête la hausse du prix de l’immobilier dans la préfecture de la Somme. Jugez plutôt, le Baromètre LPI-SeLoger nous apprend que sur 1 an, le prix au m² à Amiens accuse 4 % de hausse pour atteindre 2 440 €. Mais aussi importante fût-elle, force est de constater que cette tendance haussière ne date pas d’hier. Un rapide coup d’œil dans le rétroviseur qu’en octobre 2015, devenir propriétaire d’un appartement à Amiens coûtait 2 126 € du m², soit 14,8 % moins cher qu’aujourd’hui (2 440 – 2 126 / 2 126 x 100).

Toutes choses étant égales par ailleurs, et à titre de comparaison, les données compilées dans le cadre du Baromètre LPI-SeLoger montrent qu’en France, les prix des appartements enregistrent, eux aussi, presque 15 % (+ 14,8 % sur 6 ans, pour être précis) d’augmentation depuis le mois d’octobre 2015. À l’époque, le prix au mètre carré d’un appartement avoisinait 3 494 €, pour culminer actuellement à 4 014 €.

Les marges de négociation ont fondu !

D’autre part, il est à noter qu’à l’instar de nombreuses autres villes françaises, dont le marché immobilier s’est considérablement tendu au cours des dernières années, l’offre en termes de logements ne répond pas à la demande,  les candidats à l’achat se livrent une concurrence féroce et les négociations font du rase-mottes. En octobre 2015, en Picardie, la marge de négociation moyenne pour une maison avoisinait 6,3 % du prix de vente affiché, contre 3,4 % en 2021. Sur le marché des appartements, la négociation atteignait 6 % en 2015 pour se limiter, au bout de six années, à 3,7 % du prix de vente indiqué dans l’annonce.

Des mensualités d’emprunt plus élevées de 31 €

Dans un souci de réalisme, pour coller au plus près de la réalité du marché et dans le but de donner l’appréciation – la plus juste qui soit – du pouvoir d’achat immobilier dont disposent les Français, SeLoger et Empruntis s’appuient désormais sur « l’Immobilier Tout Compris ». 

Comment cet indice est-il calculé ? Au prix du logement, il convient d’ajouter la fiscalité locale (taxe foncière), les droits de mutation à titre onéreux, ainsi que les frais relatifs au prêt immobilier (taux d’emprunt et d’assurance, frais de garantie et de banque). À Amiens, le prix ITC d’un logement atteint ainsi 4 050 € du mètre carré (vs 3 901 € en 2015) et dans la capitale picarde, les mensualités accusent 31 € de hausse.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo