FNAIM : Candidat à la présidence, François Moerlen lance sa campagne l’immobilier au cœur

François Moerlen vient d’annoncer sa candidature à la présidence de la FNAIM. Les agents immobiliers éliront le successeur de Jean-Marc Torrollion fin octobre 2022.

François Moerlen
 0
Temps de lecture estimé : 2 min

Faire reconnaitre l’utilité des professions immobilières

Depuis 75 ans, la FNAIM œuvre pour façonner les professions immobilières autour de la compétence, des services et de la sécurité des consommateurs. « Un chemin long et difficile qui, partant de rien, a permis de bénéficier d’un titre protégé, d’une compétence spécifique, du droit de rédiger et de détenir les fonds des clients. Pour autant, l’essentiel reste à faire. », estime François Moerlen.

« La financiarisation, l’industrialisation et l’uberisation frappent à la porte de nos métiers, sans que les pouvoirs publics ne prennent en compte le rôle des adhérents de la Fnaim, soutenus par une opinion publique qui ne reconnaît pas suffisamment l’utilité des professions immobilières« , souligne François Moerlen.

« Les années qui s’ouvrent seront celles des choix, affirme François Moerlen. S’effacer, devant les « nouveaux modèles », s’aventurer dans l’interprofessionnalité, céder à la loi du nombre , et renoncer aux lois protectrices, au motif qu’elles seraient obsolètes ? Ou bien, devenir incontournables, utiles au déploiement des politiques publiques, et reconnus comme acteurs de la mobilité et du parcours de vie des français ? « 

Faire grandir les entreprises en respectant le cadre règlementaire

Fort de nombreux soutiens sur les territoires et parmi les différents métiers, les agents immobiliers, les
administrateurs de biens, les syndic de copropriétés, les experts et les diagnostiqueurs , François Moerlen vient de lancer sa campagne l’immobilier au cœur. Agent immobilier depuis 1996 et ancien Président délégué de la Fnaim, François Moerlen veut engager les métiers de la profession immobilière.

Avec force, pragmatisme, et passion, il veut porter la voix des adhérents de toutes les régions, pour ancrer les métiers dans le champ des professions réglementées, et combattre toutes les formes de déréglementation et de concurrence déloyale qu’attendent les modèles alternatifs, pour investir les marchés.

« Le logement, besoin essentiel des personnes, poumon de l’économie et de la croissance de la France,
premier poste de dépense de nos concitoyens, mérite bien une organisation vertueuse, s’appuyant sur nos compétences.
La FNAIM, principal syndicat patronal des professions immobilières, doit poursuivre son action sur la voie de l’exigence : se donner les moyens de faire grandir ses entreprises, tout en protégeant le cadre réglementaire« , explique t-il.

Les adhérents de la FNAIM éliront leur nouveau président en octobre 2022.