Laurent Sireix (Ista France) : Comment maîtriser sa facture d’énergie et réduire les émissions de CO2

Laurent Sireix, président d’Ista France est l’invité Mon Podcast Immo d’Ariane Artinian.

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Avec la flambée des prix de l’énergie consécutice à la guerre en Ukraine, il est indispensable de payer maitriser sa consommation d’eau et de chauffage. Vous habiter un logement collectif ? Vous pouvez demander à votre syndic d’installer un  répartiteur qui vous permettra de payer en fonction de votre propre consommation réelle. Moyennant un budget de 3 euros par mois vous pouvez réduire votre facture d’au moins 15%. Explications avec Laurent Sireix, Président d’Ista France.

Mon Podcast Immo :  Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qu’est Ista ? 

Laurent Sireix : Ista apporte un certain nombre de solutions pour maîtriser les consommations dans près de 3 millions de logements collectifs, tels que des immeubles, des copropriétés ou des immeubles sociaux. On permet à nos clients, grâce à nos services, de réaliser des économies. 

Mon Podcast Immo : C’est vrai que les économies sont précieuses à titre personnel pour l’occupant et compte tenu de la situation climatique…

Laurent Sireix : Le contexte amène effectivement à se poser de plus en plus de questions autour de ces sujets et en particulier dans les immeubles collectifs. En effet, dans ces immeubles, il n’y a pas toujours la présence de comptage permettant une certaine équité.

Beaucoup de questions autour de ça, pour permettre et donner la liberté à chacun des occupants de payer sa consommation réelle et de faire des économies importantes d’eau et de chauffage par exemple.

Mon Podcast Immo : La législation en matière de chauffage dans le domaine collectif elle a récemment évolué. Rappelez-nous le cadre et sa mise en œuvre par Ista…

Laurent Sireix : Effectivement, la législation change et le contexte actuel pousse à se poser des questions (augmentation du prix du gaz, guerre en Ukraine, bouclier tarifaire …).Il faut savoir que depuis 2019, une législation obligatoire est en place et permet, lorsque l’on habite dans un immeuble collectif avec un chauffage central, d’équiper les logements afin de répartir les frais de chauffage à la consommation réelle. 

L’ensemble du parc immobilier représente 5 millions de logements équipés d’un chauffage central et dont une majorité des habitants n’a pas la possibilité de payer selon sa consommation réelle. Cette législation rend cette répartition des frais de chauffage obligatoire, de sorte à ce que chacun puisse payer équitablement selon sa consommation réelle. Son impact a été mesuré par un certain nombre d’études dont une qui démontre que lorsque l’on installe ce type de solution et ce type d’appareil, l’ensemble de l’immeuble fait de 15 à 25% d’économies. 

Mon Podcast Immo : Comment pour faire installer ce système de répartition des frais de chauffage en tant que copropriétaire ?

Laurent Sireix : Tout simplement via le syndic de copropriété qui va réaliser un certain nombre de demandes de devis pour pouvoir réaliser l’installation de ce type d’appareil. 

Ensuite, des sociétés comme Ista viennent installer les appareils sur chacun des radiateurs de l’immeuble.

Nous réalisons la maintenance de l’ensemble du système pendant la durée du contrat, ce qui permet de s’assurer que la répartition des frais de chauffage sur l’ensemble de l’immeuble aura lieu de manière parfaitement équitable et avec une garantie totale.

Une fois le système mis en place, chacun paye selon sa consommation réelle.

Mon Podcast Immo : Combien coûte cette installation ?

Laurent Sireix : Si on prend un appartement moyen qui fait 65 m², on est sur des prix de l’ordre de 3€ par mois. Les économies qu’on peut attendre en retour sont de l’ordre de 200€ par an, avant l’augmentation des prix du gaz. 

Mon Podcast Immo : J’ai installé votre petit boîtier chez moi, comment vous m’accompagnez ?

Laurent Sireix : Lors de l’installation, nos techniciens vous expliquent les écogestes à adopter pour pouvoir faire des économies. Par exemple, régler la température de son chauffage de manière différente suivant les pièces, éteindre son chauffage lorsque l’on on quitte son logement… Ce boîtier permet de faire 4% d’économies en moyenne et peut permettre d’en faire beaucoup plus si l’on fait très attention.

Les nouvelles technologies permettent aux occupants de suivre – sur leur portail web, leur smartphone – leur consommation et de pouvoir avoir un certain nombre d’alertes de surconsommation. On peut demander au boîtier de réaliser 10% à 20% d’économies de plus que l’an passé et avoir un suivi régulier à travers cette application. 

La consommation d’eau peut aussi être contrôlée. Il est possible de programmer des alertes de fuite d’eau, aux toilettes par exemple, que l’on n’identifie pas forcément et qui peuvent avoir un impact sur la consommation d’eau.

Ce type d’alertes est très efficace fait partie des services qu’Ista propose et qui sont extrêmement importants pour aller plus loin dans les économies d’énergie et la baisse des émissions de CO2. 

Mon Podcast Immo : Est-ce que c’est le même boîtier pour l’eau et le chauffage ?

Laurent Sireix : Ce n’est pas le même boîtier, c’est la même technologie, mais dans le cadre du comptage d’eau c’est un compteur rattaché à un boîtier qui renvoie des informations. Pour le chauffage, c’est un boîtier adapté au chauffage.

Mon Podcast Immo : C’est 2×3€ par mois ?

Laurent Sireix : Le prix que je donnais de 2€ c’est uniquement pour le chauffage. Concernant le compteur d’eau on est en dessous de 2€ par mois. Cependant, ce sont aussi des technologies télé relevées qui permettent de suivre ses consommations, de regarder de quelle manière la consommation évolue et de vérifier les écogestes que l’on applique.

L’avantage avec Ista c’est que tout se trouve sur une même application, un portail internet et ça permet de tout gérer assez facilement.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.