Immobilier Chalon-sur-Saône : Le Moulin de la Sucrerie Blanche réhabilité en un pôle de formation

Fin juin, le Moulin de la Sucrerie Blanche à Chalon-sur-Saône sera entièrement réhabilité en un pôle de formation, regroupant les institutions Arts et Métiers Paris Tech, le Cnam Bourgogne Franche-Comté et L’Usinerie Partners.

Présentation de l’offre de service aux entreprises de L’Usinerie Partners et dévoilement du Moulin de la Sucrerie Blanche réhabilité

© DR. Galivel & Associés

 0
Temps de lecture estimé : 2 min

Le Moulin de l’ancienne Sucrerie blanche devient un pôle d’excellence et d’accompagnement

Les travaux de réhabilitation du Moulin de l’ancienne Sucrerie blanche (Chalon-sur-Saône), lancés fin 2019, prendront fin en juin prochain. L’Usinerie est un pôle d’excellence et d’accompagnement vers l’industrie 4.0. Regroupant Arts et Métiers Paris Tech, le Conservatoire national des Arts et Métiers (Cnam) Bourgogne Franche-Comté, et L’Usinerie Partners, société d’économie mixte dédiée à l’accompagnement des entreprises industrielles de toutes tailles dans leur transformation numérique, y emménagera cette rentrée. 

L’offre de services de L’Usinerie Partners, allie ateliers numériques, accompagnement et formations individualisés, et projets collaboratifs interentreprises sur des thématiques d’innovation. Elle entre à présent en phase « Action ». Elle sera portée par deux Directeurs techniques aux profils complémentaires : Laurence Grosselin et Frédéric Creuwels, chacun fort de plus de 20 ans d’expérience dans le secteur industriel.  

Un continuum de formations 4.0 du Bac au Doctorat

Au cœur de sa proposition de valeur, associant recherche, appui à l’entrepreneuriat, formation continue, conseil aux entreprises et enseignement supérieur, L’Usinerie accueillera en septembre 2022 un nouveau diplôme d’ingénieur en informatique, Big Data et Intelligence artificielle, de niveau Bac + 5. 

Porté par le Cnam Bourgogne-Franche-Comté, ce cursus permet au Grand Chalon d’offrir, sur son territoire, un continuum de formations du Bac au Doctorat. Ce dernier assurant aux entreprises locales la possibilité de recruter des profils formés aux métiers correspondant à toutes les « briques » technologiques de l’Industrie 4.0 (Big Data & Cloud, Intelligence artificielle, ou encore Réalité virtuelle et augmentée, notamment).