Nomination : Henry Buzy-Cazaux devient président de Partage +

Fin connaisseur des métiers de l’immobilier, Henry Buzy-Cazaux devient le nouveau président de Partage+, association qui pilote la plateforme IListing qui permet le partage des mandats exclusifs entre professionnels de l’immobilier.

Henry Buzy-Cazaux

Henry Buzy-Cazaux

 0
Temps de lecture estimé : 3 min

Nouveau cap et nouvelles aspirations pour Partage+… L’association, qui pilote la plateforme IListing a fait d’Henry Buzy-Cazaux son nouveau président. Un choix qui ne doit rien au hasard et qui permet à Partage+ d’afficher sa volonté et ses ambitions pour l’avenir.

Henry défend une vision moderne, pragmatique et exigeante de nos métiers. Parfait connaisseur de notre environnement, il milite depuis longtemps pour le partage de mandats entre professionnels, explique Bernard Cadeau, délégué général de Partage+. Son discours n’a pas changé quels que soient ses interlocuteurs et je suis ravi qu’il devienne aujourd’hui président de Partage+ afin de mettre sa notoriété et ses convictions au service de notre industrie.

De l’importance de développer le partage de mandats exclusifs

Pour Henry Buzy-Cazaux, rejoindre Partage+ et contribuer au succès de la plateforme IListing a vite été une évidence face à l’urgence de développer le partage de mandats exclusifs entre tous les professionnels de l’immobilier, sans aucun distinguo.

Je promeus depuis toujours deux atouts pour les professionnels de la transaction : le partage confraternel sans frontières et la valeur ajoutée maximum. C’est tout ce qu’apporte Partage+, un outil puissant de mise en commun des mandats exclusifs, seuls mandats garantissant l’engagement total au profit de la réussite des transactions. Partage+ est œcuménique, simple et efficace. Cette équation m’a séduit d’emblée. Ma feuille de route : convaincre et rassembler. J’ajoute que lorsque la plateforme est née, nous n’imaginions pas à quel point les professionnels devraient être commercialement solidaires pour faire face à des circonstances économiques extrêmes.”

Une grande expérience de l’immobilier

Professionnel reconnu, Henry Buzy-Cazaux apportera toute son expertise au développement de la plateforme IListing.

En effet, après avoir été conseillé spécial auprès de Pierre Méhaignerie, ancien ministre de l’équipement, du logement, de l’aménagement du territoire et des transports, Henry Buzy-Cazaux a dirigé la FNAIM, avant d’occuper des postes à responsabilités pour de grandes enseignes immobilières comme Foncia ou encore le groupe Tagerim. Il a également fondé l’Institut du Management des services immobiliers (IMSI), qu’il préside toujours, et le think tank “République et logement”. Depuis un peu plus d’un an, il est également membre du Conseil national de l’habitat.

La plateforme IListing: une belle croissance depuis 2021

La plateforme IListing a connu un déploiement à la fois rapide et assuré depuis son lancement en 2021. Pour rappel, cette plateforme permet aux professionnels titulaires de mandats exclusifs de vente de les partager. Ils peuvent ainsi réaliser leurs transactions plus rapidement en permettant à leurs clients acquéreurs d’accéder à une offre plus large et donc de trouver plus facilement le bien qu’ils recherchent. Pour les clients vendeurs, la plateforme IListing permet de signer un mandat exclusif tout en bénéficiant d’une visibilité élargie à tous les professionnels.

La plateforme IListing est née de la conviction que le partage de mandats exclusifs est vecteur de productivité mais aussi de conquête puisqu’il reste 35% de parts de marché qui échappent aux professionnels. Seul le partage de mandats exclusifs permettra de briser ce plafond de verre et de maîtriser totalement notre marché« , explique Bernard Cadeau.

Pour les agents et les indépendants

Ouverte à tous, dirigeants de réseaux, directeurs d’agence ou agents indépendants, la plateforme IListing a déjà attiré plus de 15 000 utilisateurs qui partagent leurs mandats exclusifs.

Henry défend une vision moderne, pragmatique et exigeante de nos métiers. Parfait connaisseur de notre environnement, il milite depuis longtemps pour le partage de mandats entre professionnels. Son discours n’a pas changé quels que soient ses interlocuteurs et je suis ravi qu’il devienne aujourd’hui président de Partage+ afin de mettre sa notoriété et ses convictions au service de notre industrie.”
Bernard Cadeau, délégué général de Partage+.