Agorastore vend aux enchères le patrimoine des collectivités locales !

La plateforme de vente aux enchères en ligne Agorastore permet aux collectivités de vendre leurs biens immobiliers. A saisir : château, entrepôt, terrain, école, église… Faites votre choix !

Envie d’un bien atypique ? D’un entrepôt, d’un lieu de culte, d’un bien historique… ? Ou tout simplement d’une maison ? La plateforme de vente aux enchères Agorastore, basée à Montreuil, propose les biens immobiliers des collectivités sur toute la France. Grace à elle, devenir propriétaire d’une ancienne école, d’un centre de loisirs, d’un terrain ou même d’une église, appartenant à une mairie, un département ou une région, est très simple. Et de nombreuses opportunités sont à saisir…

La vente aux enchères est ouverte à tous

Pour y participer, il faut évidemment s’être inscrit sur le site mais aussi avoir visité le bien convoité avant le début de l’enchère. Agorastore s’assure ensuite que vous êtes solvable. Une fois la vente clôturée, c’est la collectivité, réunie en conseil, qui choisit le meilleur projet parmi ceux proposés par les enchérisseurs. Une solution judicieuse pour éviter qu’une chapelle devienne une boîte de nuit ! 

Une solution de revente pour les collectivités

C’est à Lyon en 2005 que l’aventure Agorastore a commencé. La plateforme de vente aux enchères en ligne a été créée par une SSII en partenariat avec la mairie qui cherchait une solution de revente pour son matériel usagé d’espace vert. Le succès fut immédiat : 100 000 € de recettes, 12 000 connexions par jour sur le site et 1 500 inscrits. La ville souhaita donc proposer aux enchérisseurs potentiels d’autres produits (bureaux, fauteuils de cinéma ou encore lampadaires) dont elle n’avait plus l’usage. Très vite, les collectivités locales voisines s’intéressèrent à ce concept et Agorastore s’est imposée avec sa solution innovante et accessible.

120 000 enchères réalisées en 2017

En 2011, David Riahi et Olivier Nataf ont repris la société pour la développer. Aujourd’hui, Agorastore, c’est 400 000 visites par mois. La plateforme affiche un taux de croissance de 40 %. En 2017, 120 000 enchères ont été réalisées. Depuis 2014, Agorastore propose des biens immobiliers et travaille avec plus de 1 500 collectivités. La plateforme vend également des véhicules, du matériel de travaux publics ou des équipements (tables, chaises, informatiques, matériel de sport…) provenant de grandes entreprises : Transdev, SNCF, Eiffage, Vinci, Suez…

Un site industriel vendu à 22 950 000 €

Parking, ancienne gendarmerie, ancienne poste, palais de justice, immeuble …, tout se vend sur Agorastore. L’immobilier fait un carton. En 2017, 80 biens ont été vendus aux enchères sur la plateforme. Une chapelle de 260 m² à Brest a trouvé un acquéreur en décembre dernier pour 73 000 €. Le département de Charente-Maritime a, lui, vendu le site industriel de Périgny, d’une surface de 137 935 m², au bout de 7 enchères, à 22 950 000 €. Le palais de justice, à larges colonnades, de la ville de Gray, en Haute-Saône, a trouvé preneur. Un acquéreur l’a acheté pour 140 140 €.

La bonne affaire pour tout le monde

La raison du succès d’Agorastore ? Le large choix de biens à vendre. Investisseurs, particuliers, professionnels…, chacun y trouve donc son compte. Quant aux collectivités, avec les contraintes logistiques et administratives imposées par l’Etat, elles ont du mal à céder leur patrimoine inexploité, qui coûte cher en entretien. D’autant plus qu’il s’agit souvent de biens parfois atypiques et difficiles à vendre. Elles sont donc de plus en plus nombreuses à vouloir le vendre aux enchères sur internet. Cette solution leur permet de valoriser leur patrimoine, de générer des recettes plus rapidement, de façon totalement transparente, et de pouvoir se lancer dans de nouveaux projets.

Des procédures et une transparence irréprochables

« Vigilance et efficience de la gestion locale sont devenus des enjeux incontournables pour les collectivités ainsi que les établissements publics qui doivent mettre en œuvre les meilleurs pratiques de gestion, explique David Riahi, Président d’Agorastore. C’est dans ce contexte qu’Agorastore intervient, depuis 10 ans, auprès des acteurs publics pour valoriser le patrimoine mobilier et immobilier de façon innovante et en respectant une procédure irréprochable.»

 

 

© Olivia Delage