3 bonnes raisons de faire du sport avec ses colocataires !

Le sport, c’est bon aussi entre colocataires. Une récente étude réalisée Appartager.com fait le point sur les bienfaits du sport au sein de la colocation.

La pratique d’un sport présente de nombreux bénéfices sur la santé physique et mentale et 6 Français sur 10 déclarent avoir une activité sportive régulière1. Les habitudes sportives de chacun sont cependant très diverses. Selon une enquête menée par Appartager, leader des sites de colocation en France, 55% des utilisateurs font du sport avec leurs colocataires2. Cédric Brochier, porte-parole d’Appartager, nous explique comment le sport peut améliorer la vie en colocation. 

Le sport comme facteur de cohésion au sein de la colocation

Lors de grands évènements sportifs, comme la coupe du monde de football ou Roland Garros, on voit souvent s’améliorer les relations au sein des colocations, ce phénomène est encore accentué lorsqu’il y a un intérêt commun des colocataires pour le sport concerné. L’excitation et l’atmosphère festive qui entourent chaque soir de match constituent des conditions parfaites pour passer un moment convivial entre colocataires et se découvrir une passion commune pour un ou plusieurs sports. Pour recréer cette ambiance, quoi de mieux qu’une compétition amicale entre colocataires, programmée de façon hebdomadaire ou mensuelle ? Selon Cédric Brochier, porte-parole d’Appartager : « Il s’agit de générer de la cohésion autour d’une activité sportive, de créer un facteur de rassemblement et de se découvrir d’autres intérêts communs. »

Le sport comme moyen de briser la glace avec les colocataires

Lorsque l’on vient d’intégrer une colocation, il est parfois difficile de briser la glace avec les autres colocataires. Le nouvel arrivant peut alors se sentir isolé, les différences d’intérêts, d’origines et de goûts creusant potentiellement un fossé. Dans ce cas, le sport peut devenir un point commun à exploiter. Dans la communauté Appartager, 30 % des utilisateurs font du footing avec leurs colocataires, 26% vont ensemble à la salle de sport, 14 % jouent au tennis et 10% au football3. Il y a donc de grandes chances que certains membres de la colocation pratiquent déjà un sport. En proposant à un ou plusieurs colocataires de s’entraîner ensemble (même à raison de 30-45 minutes par semaine), on se crée une routine commune. Mieux, si on a la chance de vivre avec un sportif aguerri, on peut bénéficier de conseils gratuits en vue d’améliorer ses compétences.

Faire du sport entre colocataires : un bon moyen de se motiver

Faire du sport avec ses colocataires est indéniablement source de motivation. Quel meilleur moyen de lutter contre la paresse qu’en ayant une personne à proximité, prête à vous réveiller le dimanche matin pour une séance de running ? En se poussant mutuellement au dépassement et à la persévérance lors des activités, les colocataires amélioreront considérablement leurs résultats. Bien évidemment, plus il y a de colocataires concernés, plus la motivation sera grande et moins il y aura de risques que l’un d’eux succombe à la paresse. Si les objectifs sont communs (perte de poids, remise en forme, participation à un évènement sportif), les concernés pourront rapidement les atteindre ensemble en créant une réelle dynamique de groupe.

1 Enquête réalisée par Harris Interactive auprès d’un échantillon de 1 018 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. 2 Sondage réalisé en avril 2018 auprès d’un échantillon de 1 555 utilisateurs du site Appartager.  3 Sondage réalisé en avril 2018 auprès d’un échantillon de 795 utilisateurs du site Appartager.

© SweetRédaction
Era France