Baléares Majorque : les « posesiones », ces domaines historiques qui attirent les européens fortunés !

Les « posesiones », domaines traditionnels de Majorque, sont de par leur taille et leur emplacement des biens exceptionnels. Ils attirent les acheteurs fortunés. Seulement, ils sont rares. Voici quelques unes de ces merveilles actuellement en vente.

Les domaines traditionnels de Majorque, appelés « posesiones », sont restés entre les mains des mêmes familles pendant de nombreux siècles. Depuis quelques années, lorsque ces biens sont transmis à la génération suivante, ils sont parfois mis en vente. Les Européens fortunés constituent le plus grand groupe d’acheteurs. « C’est leur charme historique, leur emplacement souvent incroyable et leur taille, qui serait impossible à reproduire aujourd’hui, qui rendent ces biens si spéciaux », a déclaré Florian Hofer, directeur général d’Engel & Völkers aux Baléares.

Une partie de l’histoire de Majorque

L’histoire des posesiones remonte au XIIIe siècle. En 1229, Jacques Ier, roi d’Aragon et de Catalogne, reprend Majorque aux Maures. Il divise l’île en différentes régions et récompense ses meilleurs alliés en leur donnant des propriétés foncières. De grands domaines agricoles sont formés et les propriétaires divisent de nouveau les terres au cours des siècles. C’est aussi Jacques Ier qui a posé la première pierre de la célèbre cathédrale de Palma, construite à la mémoire de la libération de la domination des Maures.

Dans la région de la Sierra de Tramuntana

Bon nombre de domaines ont été longtemps autosuffisants. Leurs propriétaires aristocratiques produisaient de l’huile d’olive et du vin, cultivaient leur terre, produisant des fruits et des légumes, et élevaient du bétail pour la viande, le fromage et la laine. La plupart des posesiones se trouvent dans la région de la Sierra de Tramuntana, en raison de ses nombreuses sources d’eau indispensables à l’agriculture.

Le bâtiment principal d’une posesión majorquine comportait généralement trois étages. Il abritait une cuisine de service et des communs au rez-de-chaussée, le logement du propriétaire au premier étage, appelé « Planta Noble », et un grenier utilisé pour loger les domestiques et pour sécher les aliments. Par ailleurs, les domaines comportaient de nombreuses dépendances, telles que des écuries et des bâtiments pour la presse d’huile d’olive ou la production de vin. Dans la plupart des cas, il y avait aussi une chapelle privée.

Peu de posesiones sont disponibles

Ces propriétés offrent souvent plus de 1 500 mètres carrés d’espace à l’intérieur de la maison, sur un domaine pouvant dépasser les 100 hectares dans certains cas. « La terre est une denrée rare à Majorque. Les propriétés ne sont plus construites à cette échelle en raison de la réglementation stricte en matière de construction et des lois environnementales. Ces restrictions visent à préserver les paysages naturels de Majorque. Par conséquent, les personnes qui recherchent une maison de cette taille n’ont pas d’autre choix que d’acquérir une propriété existante », a déclaré Florian Hofer.

Certains domaines historiques nécessitent des travaux de rénovation

Malgré les changements de génération, il est rare que des posesiones soient mises en vente. Leur prix dépend de leur taille, mais aussi d’autres facteurs tels que leur emplacement, leur état et leurs aménagements. Certains domaines historiques nécessitent d’importants travaux de rénovation, tandis que d’autres sont mis en vente après avoir été soigneusement modernisés et réaménagés.

Idéale pour une résidence secondaire

Les posesiones sont isolées en pleine nature mais les villages les plus proches et l’aéroport international de Palma se trouvent souvent à une courte distance en voiture, d’où l’attrait de ces propriétés pour les personnes qui recherchent une résidence secondaire. Les acheteurs sont généralement des professionnels européens fortunés, âgés de 40 à 60 ans. La plupart sont attirés par la tranquillité, l’espace et la vue panoramique sur les montagnes ou la mer qu’offrent les posesiones. À cela s’ajoute la possibilité pour les acheteurs intéressés de produire leur vin, leur miel et leur huile d’olive. Parmi les acheteurs figurent également des investisseurs. Leur objectif principal lors de l’acquisition de ces anciens domaines est de les convertir en hôtels ou lieux d’événements au charme historique.

Son Sastre : l’une des plus grandes posesiones

D’une superficie d’environ 296 hectares, Son Sastre est l’une des plus grandes posesiones de Majorque. Cette propriété est proche de Calvià et offre une paix et une intimité absolues.
Néanmoins, Puerto Portals est à seulement 15 minutes en voiture et l’aéroport international de Palma est accessible en 30 minutes. L’histoire de ce domaine rural remonte à 1450. Un certain nombre de sources lui ont garanti un approvisionnement en eau. Des cultures, du vin, des amandes et des olives ont longtemps été produits sur ce domaine, qui a aussi servi de monastère pendant un certain temps. Les propriétaires actuels ont entièrement rénové et modernisé Son Sastre, en prenant soin de préserver son style d’époque et son atmosphère particulière. Ce bien propose, entre autres, 15  chambres, une piscine, un court de tennis et une aire d’atterrissage pour hélicoptère. Le domaine est actuellement en vente chez Engel & Völkers Majorca Southwest au prix de 19,5 millions d’euros.

Es Rafal de Planicia : plus d’un millier d’oliviers, dont certains sont là depuis plus de 1 000 ans

Niché dans la Sierra de Tramuntana, sur la côte Ouest de Majorque, et situé à environ 300 mètres de la Méditerranée, Es Rafal de Planicia offre des vues exceptionnelles. Ce bien offre une superficie totale de plus de 54 hectares et l’on y trouve plus d’un millier d’oliviers, dont certains sont là depuis plus de 1 000 ans. Les olives sont utilisées pour produire une huile d’olive très appréciée. Des parties substantielles du bâtiment principal datent du XVIe siècle. Entre 1640 et 1999, le domaine a appartenu à la même famille aristocratique espagnole. Les propriétaires actuels ont déjà rénové une grande partie du bien tout en préservant des éléments d’origine, tels que les plafonds et le carrelage en terre cuite. Ce domaine historique est actuellement en vente chez Engel & Völkers Majorca West au prix de 14,5 millions d’euros.

Son Cós : une vue panoramique sur la capitale de l’île, Palma de Majorque

Le Son Cós est situé sur un terrain surélevé proche de Santa Mariá. Il offre une vue panoramique sur les montagnes Tramuntana et la capitale de l’île, Palma de Majorque. La famille Cós a pris possession de ce bien au XVIe siècle et, depuis, le domaine est appelé Son Cós. L’architecture du bâtiment principal est inhabituelle : conçu autour d’une cour intérieure, le bâtiment ressemble beaucoup à un palais typique de la vieille ville de Palma. Le domaine offre une superficie totale de plus de 100 hectares. La terre est principalement utilisée de nos jours pour la culture des amandes et des caroubes. Plus de 10 000 nouveaux amandiers ont été plantés au cours des dernières années. Son Cós possède également son propre permis de chasse. Ce bien est actuellement en vente chez Engel & Völkers Majorca Central au prix de 6,5 millions d’euros.

Son Curt appartient à la même famille majorquine depuis le XVIe siècle

Le domaine de Son Curt près d’Alaró appartient à la même famille majorquine depuis le XVIe siècle. D’une superficie de 91,5 hectares, c’est l’une des plus grandes posesiones de la région. C’est aussi une ancienne terre d’élevage de bétail et de cultures, qui a produit des légumes et des fruits, notamment des olives et des oranges. L’ancienne presse à huile d’olive a d’ailleurs été conservée jusqu’à ce jour. Situé au pied des montagnes Tramuntana, ce bien offre une vue imprenable sur le paysage environnant. Le bâtiment principal occupe une surface d’environ 1 400 mètres carrés et compte 20 chambres qui offrent de nombreuses possibilités aux personnes qui souhaitent créer une demeure particulière au sein de ces murs historiques. Engel & Völkers Majorca Central propose actuellement ce bien au prix de 4,65 millions d’euros.

Can Martorellet : entre Pollensa et Cala San Vicente

Le Can Martorellet se trouve dans une vallée entre Pollensa et Cala San Vicente. Il date du XVe siècle et c’est l’une des rares posesiones où le caractère d’époque a été entièrement préservé. Dans la partie la plus ancienne du bâtiment principal, on trouve même des influences mauresques dans le style de l’encadrement des fenêtres. Quelques rénovations à petite échelle ont été effectuées à l’intérieur de la propriété au cours des dernières années. De nombreux signes du passé ont été conservés, tels que la cuisine typique de Majorque et l’entrepôt d’huile d’olive. Le terrain de 244 hectares comprend également une piscine et divers autres bâtiments qui pourraient, par exemple, être convertis en chambres d’hôtes. Engel & Völkers Majorca North dispose actuellement de droits exclusifs d’intermédiation sur ce bien, qui est en vente au prix de 9,5 millions d’euros.

© SweetRédaction
Era France