Arras : Altarea Cogedim transforme l’ancienne Caserne Schramm en résidence seniors d’exception

Construite en 1700 et délaissée par les militaires en 1995, la Caserne de Schramm, fleuron de l’architecture arrageoise, accueille depuis le mois de Mars de nouveaux locataires.

Seniors autonomes à la caserne !

« Avoir un cadre de vie plus a1rayant, c’est la première raison qui incite un senior à déménager. C’est pourquoi la localisation de nos résidences est le premier critère dans notre cahier des charges. Nous n’avons pas choisi Arras par hasard. C’est une ville dynamique, proche de ses habitants, avec un patrimoine historique très riche. Nous sommes fiers de proposer à nos résidents ce cadre de vie si prestigieux, dans un environnement rassurant, empreint d’histoire et tourné vers l’avenir», explique Jérôme Navarre, Directeur Général de Cogedim Club®.

101 appartements du studio au 3 pièces

Réhabilitée par Histoire & Patrimoine, l’ancienne caserne accueille aujourd’hui des seniors autonomes mais pour qui vivre dans un logement dit classique est devenu parfois une contrainte. Les murs de briques rouges et les poutres apparentes, témoins du passé, abritent désormais 101 appartements allant du studio au 3 pièces (de 35 à 62m2), pensés, conçus et équipés pour les seniors.  « Pour la plupart de nos résidents, il s’agit d’en finir avec les contraintes d’un logement classique comme les étages ou les jardins trop grands. A 70 ans, on cherche aussi à se rapprocher de la ville, de ses commerces et de ses services. Vivre à proximité du centre-ville est plus sécurisant et permet de conserver une certaine autonomie mais aussi un lien social permanent», poursuit Jérôme Navarre.

Combien ça coute d’être locataire aux Jardins d’Artois, au  27 rue du Général Schramm, à Arras (62) ?

« Les tarifs sont inférieurs aux maisons de retraite non médicalisées du département », assure Altarea Cogedim. Le budget ? A  partir de 790€ par mois incluant le loyer, les charges locatives et le pack services (téléassistance, abonnement, téléphonique, et internet, tea time quotidien, programme d’animations et activités de remise en forme en groupe, présence accueil 7j/7, résidence sous vidéo-surveillance).  La résidence comprend 313m2 d’espaces communs de convivialité (restaurant,salon,TV,
,bibliothèque,salle de bien-être,bureau &office). Autre points clés de la résidence :  un réseau de transports en commun complet (gare SNCF, lignes de bus et navettes gratuites), et  unccès aux commerces, services et loisirs de la ville dans »un »rayon » de 600 mètres.

La ré-urbanisation des sites militaires de la citadelle Vauban et de la caserne Schramm arrive à son terme

La ré-urbanisation des sites militaires de la citadelle Vauban et de la caserne Schramm a démarré en 2012. Ce travail est le fruit d’une collaboratoon entre Histoire & Patrimoine, la Communauté Urbaine d’Arras et la Ville. Le projet visait à reconvertir ces deux sites en logements pour répondre à la demande. Cinq ans après le démarrage des premiers chantiers, la reconversion des sites arrive à son terme. Les Arrageois apprécient aujourd’hui de profiter des cadres de vie exceptionnels de ces nouveaux quartiers en centre-ville où jeunes, familles et seniors vont habiter l’ancienne caserne pour écrire sa nouvelle histoire», précise Alexandre Mauret, Président d’Histoire & Patrimoine Développement

© SweetRédaction
Era France