Paris Fibre

Les Français amoureux comme jamais de l’immobilier de prestige

Sotheby’s International Realty France – Monaco dresse un état des lieux optimiste des marchés de prestige français à l’aube de la rentrée 2018.

Pas de pause pour l’ultra haut-de-gamme

« Nous vivons actuellement une rentrée extrêmement active : malgré la période estivale, nous avons connu un été très actif en 2018 avec une demande ininterrompue sur quasiment tous nos marchés français», précise Alexander Kraft, Président – Directeur Général de Sotheby’s International Realty France – Monaco.  Pendant le deuxième trimestre 2018, le réseau Sotheby’s International Realty France – Monaco a réalisé 124 ventes haut de gamme, pour un volume de ventes de plus de € 230 millions. Ce résultat représente une hausse d’environ 72 % par rapport à la même période en 2017, et montre très clairement que le marché immobilier de prestige est en parfaite santé en France.

Des ventes en moins de 24h mais seulement pour les biens d’exception

« A Paris en particulier, nous connaissons actuellement le meilleur marché depuis 20 ans ; des vrais biens d’exception, sans défauts et proposés à des prix réalistes, se vendent en ce moment souvent en moins de 24 heures. La reprise du marché parisien, qui a commencé en 2017 dans le segment des appartements familiaux de 1 à 3 millions d’euros, touche aujourd’hui aussi les biens les plus élevés, allant de 5 millions d’Euros à plus de 45 millions d’euros. Pendant les derniers mois, nous vendons quasiment chaque semaine un bien d’exception entre 5 et 20 millions d’euros à Paris », ajoute Alexander Kraft.

Plusieurs transactions entre 10 et 50 millions à Paris

Au cours du trimestre actuel (3ème trimestre 2018), le prix moyen est 5,32 millions à Paris, avec plusieurs grandes transactions entre 10 millions et 50 millions d’euros soit déjà conclues, soit encore en cours de transaction. Entre le 1er avril et le 30 juin 2018, le prix moyen d’une transaction Sotheby’s International Realty ® a été de  2,64 millions sur le marché parisien et de 1,86 million sur tout le territoire français. En juillet 2017, le réseau Sotheby’s International Realty -plus de 45 agences immobilières sur toute la France a vendu des biens pour plus de 153 millions d’euros, avec un prix moyen de 2,8 millions d’euros sur le territoire national.

Les marchés secondaires montent en gamme

 «En ce moment, le marché parisien ressemble à celui de Londres d’autrefois: le marché a atteint à un tel dynamisme et de tels sommets que les marchés secondaires sont en train de monter en gamme : par exemple, nous pouvons observer une hausse d’activité et des prix dans les très dynamiques 11ème et 12ème arrondissements qui accueillent les clients du 4ème arrondissement, dans les 14ème et 15ème arrondissements qui accueillent des clients du 5ème, 6ème et 7ème arrondissements, ainsi qu’à Vincennes qui devient en quelques sortes le miroir de Neuilly-sur- Seine. »

« A Paris, nous avons observé une augmentation de prix de l’immobilier de prestige par rapport à l’année dernière d’environ 10%, parfois plus pour les arrondissements les plus recherchés. Dans d’autres grandes villes (Bordeaux, Nantes, etc.), cette hausse est beaucoup plus modeste (2% à 5%). Enfin, dans beaucoup des marchés en région, les prix (et les inventaires) sont restés stables. Cependant, il faut mettre ces augmentations de prix en relation avec les baisses des années 2012- 2017 : nous n’avons pas encore atteint les records de l’année 2011 ! »

Bonne dynamique dans le Sud-Ouest de la France

« En plus de cette activité impressionnante dans la capitale, nous observons également depuis le 2ème trimestre 2018 une accélération des transactions sur les autres marchés de prestige français. Nous avons vu une nouvelle dynamique apparaître particulièrement dans les marchés du Sud-Ouest de la France : à La Rochelle, à Nantes, à Bordeaux et à Biarritz, nous avons pu conclure des ventes importantes ces derniers mois ». «Nous constatons encore une présence encourageante d’acheteurs étrangers depuis ce printemps, particulièrement des acheteurs américains, moyen-orientaux et chinois. « L’’effet Macron » fait encore son travail et aide nos clients étrangers à retrouver et garder confiance dans le marché de l’immobilier de prestige français. »

« Grâce à tous ces signes encourageants, je suis optimiste pour la rentrée et prévois que l’année 2018 se termine en étant une des meilleures des 10 dernières années», conclut Alexander Kraft.

© mysweetimmo/adobestock