Congrès FNAIM 2018 : Quand Jean-Marc Torrollion s’adresse à Julien Denormandie

Copropriété, rénovation énergétiques, rapports locatifs, digitalisation, airbnb… le président de la FNAIM a fait le point sur les sujets du moment juste avant d’accueillir le Ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie.

L’année 2018 ne fut pas de tout repos pour les professionnels de l’immobilier. L’adoption récente de la loi Élan, nouvelle loi logement, apporte son lot de nouveautés. Outre la reconnaissance des titres d’agents immobiliers, le salon fut également l’occasion pour de saluer l’arrivée dans l’ancien d’un dispositif d’incitation fiscale inspiré du Pinel ancien. Une mesure saluée par Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim.

La fédération s’inscrit également pleinement dans la rénovation énergétique. Une filière de formation en rénovation énergétique, destinée dans un premier temps à former 1 200 syndics, sera lancée dès 2019. « Ces professionnels s’inscriront ainsi comme de véritables porteurs de projets au sein de la copropriété et seront capables d’associer à la fois des compétences techniques, financières et juridiques », précise le président de la Fnaim.

Jean-Marc Torrollion est également revenu sur le drame de Marseille, rappelant qu’il serait peut-être intéressant de mettre fin à la mise en concurrence obligatoire des syndics. Le président de la fédération souhaite également rendre obligatoire la présence d’un syndic professionnel pour « assurer des missions de services public dès lors qu’il y a un enjeu de service public » qu’il s’agisse de la dénonciation des marchands de sommeil ou de la rénovation des copropriétés dégradées.

 

© Ariane Artinian
Era France