Investir à la montagne, l’or blanc à portée de main

Vous vous demandez où investir dans les Alpes françaises. Zoom sur trois stations à haut potentiel, Megève, Les Gets et Méribel avec Athena Advisers.

Megève séduit des acheteurs aisés

Créée par la famille Rothschild pour concurrencer Saint-Moritz, la station porte cette empreinte : de très beaux hôtels (dont un Four Seasons), des restaurants étoilés, un des plus beaux centres de village de France avec des boutiques de luxe… Attirant initialement une clientèle française, et notamment parisienne, Megève plaît aussi aux Suisses – beaucoup de Genevois y ont une résidence secondaire – et aux habitants des pays européens voisins. Les avantages de Megève sont nombreux : à 1h de l’aéroport de Genève, un beau domaine skiable face au Mont-Blanc (Evasion Mont-Blanc), de très bons restaurants sur les pistes, une architecture préservée et surtout une station qui vit toute l’année. « Des gens y vivent au quotidien, une partie d’entre eux travaillent à Genève. C’est pourquoi on y trouve des infrastructures comme une école par exemple. Pour les sportifs et vacanciers estivaux, Megève offre aussi un golf 18 trous, des pistes VTT… Dans cette station les appartements et chalets se vendent entre 8 000 et 20 000€/m2, parfois même plus pour un bien vraiment exceptionnel. Actuellement, les biens haut de gamme que nous proposons se situent autour de 9 000 et 17 000€/m2. », complète Charles-Antoine Sialelli.

Les Gets attire une clientèle familiale

Les Gets attire quant à elle une clientèle familiale car la station est pratique – sur un plateau entouré de montagnes, organisée autour de deux rues principales, commerces et pistes au même endroit, petites distances et navettes gratuites à disposition des piétons – elle propose un très grand domaine skiable de 650 kilomètres de pistes, Les Portes du Soleil. Située à seulement 1h15 de l’aéroport de Genève, le joli village des Gets séduit aussi par son authenticité : l’architecture y est homogène et esthétique. Animée toute l’année, la station jouit aussi d’une belle saison l’été, avec notamment de belles infrastructures pour les amateurs de VTT et de golf. « Ce sont essentiellement des appartements que l’on peut trouver dans le centre, puis des chalets aux alentours. Les prix oscillent entre 7 000 et 13 000€/m2 dans le neuf. Avec ses nombreux atouts et la présence de services de qualité, de bons
restaurants et hôtels, notre clientèle y est très internationale : beaucoup d’Anglais investissent aux Gets, mais aussi des Français, des Suisses, des Bénéluxois, et enfin quelques Danois. Cette année, nous y proposons 4 programmes neufs. », ajoute Charles-Antoine Sialelli.

Méribel plait aux familles amatrices de ski

Méribel plaît à une clientèle familiale et amatrice de ski. Elle dispose de nombreux atouts : très ensoleillée, la station à l’architecture préservée se situe entre 1450 et 1750m d’altitude. A 2h à peine de l’aéroport de Genève, Méribel est au cœur du plus grand domaine skiable au monde, celui des 3 Vallées. Dans ce village réparti dans différents quartiers, les résidents sont assurés d’être tranquilles tout en ayant les services de proximité à quelques minutes. Le point culminant, Le Belvédère, offre des propriétés skis-aux-pieds et des vues panoramiques à couper le souffle. « Les prix se situent autour de 18 000 à 24 000€/m2 mais ils peuvent monter jusqu’à 30 000€/m2. Nombre de familles françaises sont là depuis longtemps. On trouve aussi beaucoup d’Anglais et de Belges parmi nos clients. », précise Charles-Antoine Sialelli.

Les stations de ski dans les Alpes françaises séduisent beaucoup les investisseurs.

« A Megève, aux Gets et à Méribel, ce sont les Français, les Anglais, les Suisses et les Bénéluxois que l’on voit le plus. Avec des PLU de plus en plus stricts, des permis de construire de plus en plus durs à obtenir et la volonté des mairies à conserver une architecture traditionnelle, les investisseurs qui choisissent ces trois destinations sont assurés de réaliser de belles affaires. La popularité de ces trois stations ne connaît pas de frontières et la demande locative saisonnière ne cesse d’augmenter assurant
des taux d’occupation de 80% en hiver et 40% en été. Ainsi, nous accompagnons aussi nos clients dans la mise en place d’un véritable service para-hôtelier pour les aider à réaliser une rentabilité accrue de leur bien et profiter du remboursement de la TVA lorsqu’ils investissent dans le neuf. », conclut Charles- Antoine Sialelli.

© mysweetimmo/adobestock