Sur la piste des Origines de l’art équestre avec Alexis Gruss

Pour sa 44ème création, la compagnie Alexis Gruss célèbre les « 250 ans de la piste ». Vous avez jusqu’au 10 mars pour galoper jusqu’au chapiteau Alexis Gruss au Bois de Boulogne. Hue !

Une leçon d’histoire au galop

Savez-vous que le cirque est né de la rencontre des cavaliers militaires et des saltimbanques ? En 1768, le Major de cavalerie Astley, démobilisé de l’armée anglaise, utilise ses compétences militaires pour les donner à voir en spectacle équestre. Il crée une piste de sciure et de terre de 13 mètres de diamètre pour monter ses représentations. 250 années plus tard, Alexis Gruss est fier de perpétuer la tradition : il apporte sa terre au Bois de Boulogne et recrée cette piste de 13 mètres parfaite pour faire évoluer ses chevaux.

Un hommage aux créateurs du cirque

Faire découvrir l’histoire méconnue et fascinante du cirque des origines, c’est l’ambition du dernier spectacle d’Alexis Gruss. En 2h30 et 8 tableaux,  40 chevaux artistes de la cavalerie Alexis Gruss, 15 artistes, un orchestre live de 10 musiciens ainsi qu’une chanteuse et narratrice rendent hommage aux créateurs du cirque pour notre plus grand plaisir.

Un spectacle équestre entre histoire militaire et poésie familiale

Voltiges, portés, acrobaties, équilibres, haute école, liberté, quadrille à 4, jongleries, tableaux comiques, ballets aériens, poste équestre à couper le souffle… Mais aussi du rire et des clowns. Et encore l’histoire familiale qui se déploie sur scène avec Alexis et Gypsy; Stephan et Firmin, les fils; Alexandre, Charles, Louis et Joseph, les petits-fils. Origines fait le bonheur des petits et des grands. Celui d’Alexis Gruss, manifestement heureux sur la piste à 74 ans entouré de ses chevaux est contagieux. On ressort du chapiteau enchanté. « J’ai trois passions : ma famille, sans qui le spectacle ne pourrait exister ; les chevaux, sans qui le spectacle ne pourrait exister; la piste sans qui le spectacle ne pourrait exister », explique t-il après la représentation. Courrez le voir !

On aime : Se laisser entraîner. Avoir le souffle coupé. Rire. Manger une crêpe sous le chapiteau.  Discuter avec Alexis Gruss sur les choses de la vie après le spectacle. Se plonger dans « les bâtisseurs de  l’éphémère : histoire de la compagnie Alexis Gruss, des origines à nos jours » de Natale Petiteau.

L’orchestre de 10 musiciens. La guitare d’Alexandre Gruss. Les costumes de Bruno Fatalot. Firmin Gruss et Svetlana Lobova, ancienne vice-championne d’Europe avec l’équipe de Russie de natation synchronisée qui nagent dans les airs. Geoffrey Berhault et son rock endiablé sur des fils.

En pratique : Chapiteau Alexis Gruss, carrefour des cascades – Porte de Passy – 75016 Paris (Bois de Boulogne). En janvier, samedi 16 h et 20 h, dimanche à 16 h. En février, du jeudi au samedi à 20 h et matinée à 16h le samedi. A partir de 22 euros. Réservations : 01 45 01 71 26.

© SweetRédaction
Propriété privée