Christophe Tanay et Jean-Marc Torrollion invités du Fiabci France Business Networking

Christophe Tanay, Président de l’UNIS et Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM ont répondu présent à l’invitation de Léo Attias, président de FIABCI France pour la présenter leurs vœux aux professionnels de l’immobilier.

Tout le  monde de l’immobilier s’était donné rendez-vous le 23 janvier dernier pour le premier Business Networking de l’année. « La Fiabci été  créé à l’initiative des syndicats professionnels en 1947″, a rappelé en préambule Christophe Tanay. « Cette fédération est la vôtre, se plait a répéter Léo Attias, président de FIABCI France. Les syndicats professionnels sont membres du conseil d’administration. Fiabci fédère tous les professionnels de l’immobilier à l’international ».

2019, une année chargée sur le plan syndical

Entre la mission parlementaire Nogal qui s’intéresse aux métiers de l’immobilier et la réforme de la copropriété à venir, l’année s’annonce chargée sur le front syndical. « Nous avons aussi un enjeu sur la liberté d’exercice de nos professions », a expliqué Jean-Marc Torrollion. Et puisque que nous avons obtenu la protection du titre  syndic, d’administrateur de biens, d’agent immobilier, nous allons installer ce réordonnancement de la profession. Il ne s’agit pas d’attaquer les modèles, il s’agit de les clarifier ».

Le dispositif Denormandie une bonne nouvelle

Le président de la FNAIM et le président de l’UNIS ont salué la mise en place du dispositif Denormandie, qui devrait plaire aux investisseurs et attirer les habitants dans les centres villes en souffrance. »C’est la cohésion des territoires qui fait la cohésion des peuples », analyse Jean-Marc Torrollion. « L’important c’est le tryptique logement, emploi transport », ajoute de son coté Christophe Tanay. Puis, il lance, en guise de conclusion : « Comme vous le savez Jean Marc et moi, et nos bureaux respectifs travaillent de plus en plus étroitement au niveau syndical ». A suivre..

© SweetRédaction