Cote d’Azur : Enis Sliti et Sabrina Scaramozzino se proposent de vendre votre bien pour 4 990 € !

Les cofondateurs de la start-up Beemmo souhaite changer la donne immobilière en digitalisant la transaction immobilière et en lançant une offre alléchante : 0% d’honoraires et un forfait tout compris payé au succès et sans engagement.

Lorsque vous avez un logement à vendre, vous avez deux solutions : le confier à une agence immobilière traditionnelle, avec vitrine et pignon sur rue, et payer au passage des honoraires d’agence, ou le vendre par vos propres moyens, avec tout cela implique de risque et de temps passé. C’est cet ordre établi que cherchent à bouleverser Enis Sliti et Sabrina Scaramozzino, avec leur solution digitalisée pour l’immobilier lancée en janvier dernier : Beemmo.

Vous avez dit agence immobilière ? Non, Beemmo est une start-up ! Basée à Sophia-Antipolis, elle accompagne les vendeurs tout au long de la transaction et ce, jusqu’à la signature chez le notaire, le tout pour un prix fixe. Chez Beemmo, en effet, il n’y pas de « frais d’agence » mais un forfait immuable de 4 990 € quel que soit le bien, sa surface et son prix de vente !

Une alternative aux agences immobilières traditionnelles

Beemmo est née de l’expérience personnelle des fondateurs, Enis Sliti, diplômé de l’ESC Skema et de l’Université Paris Dauphine, et Sabrina Scaramozzino, diplômée de l’Université de Nice Sophia Antipolis. Ayant plusieurs fois acheté et vendu des biens immobiliers, ils ont fait le constat que les honoraires de 5% versés à l’agent immobilier avaient tendance à gonfler artificiellement les prix, surtout sur un marché comme celui de la Côte d’Azur où ils sont très élevés. Ils ont donc cherché à proposer un modèle disruptif, une alternative aux agences immobilières traditionnelles : l’agence immobilière 3.0, en clair une solution digitalisée avec un forfait à la clé !

Inverser un mécanisme inflationniste de la commission au pourcentage

« Il n’y a plus de justification économique à payer des commissions basées sur un pourcentage de la valeur d’un bien, en moyenne de 5%, explique Enis Sliti. Entre un 2 pièces situé à Nice et un autre sur la Croisette à Cannes, vendu deux fois plus cher, le travail est le même. Nous avons été confrontés à cette problématique lorsque nous réalisions nos premiers achats immobiliers. Les prix des biens vendus en agences étaient fortement impactés par le mécanisme inflationniste de la commission au pourcentage. »

Un modèle économique qui séduit les propriétaires…

Enis Sliti et Sabrina Scaramozzino ont donc quitté leur emploi pour fonder cette agence immobilière, nouvelle génération. Au-delà du forfait fixe, ils ont misé sur une nouvelle approche du métier très transparente et qui devrait séduire les propriétaires. Ils ont soigné la gestion de l’information en réservant sur la plateforme Beemmo un espace aux propriétaires afin qu’ils puissent suivre chaque étape de la vente de leur logement. Enis Sliti et Sabrina Scaramozzino espèrent se développer vite. Après la Côte d’Azur, ils se déploient déjà dans le Sud Est et à Paris.

… avec une économie moyenne de 15 000 €

« Nous sommes très contents du démarrage, reprend Enis Sliti. Que disent les propriétaires aujourd’hui ? Que les commissions sont trop élevées. Attirés évidemment par le 0% d’honoraires, les vendeurs viennent à nous pour cette raison mais aussi parce que nous rendons un vrai service. Nous avons pensé et développé un modèle économique sérieux, de qualité, qui est au plus près de ce que souhaitent les clients. Notre modèle est viable pour deux raisons : la digitalisation permet de réduire le temps passé sur une transaction et de concentrer sur l’expérience client. La prospection est quasi inexistante puisque notre offre est très alléchante ! »

 

 

© mysweetimmo/adobestock