Jodie Foster : 14,9 millions de dollars pour sa villa de Beverly Hills à Los Angeles

L’actrice américaine, star du film « Le silence des agneaux », a vendu sa magnifique villa située à Beverly Hills pour la modique somme de 14,5 millions de dollars, un million de moins que le prix initial.

Celle qui a été révélée en 1976 par le film Taxi Driver, jusqu’au long-métrage de science fiction Hôtel Artemis en 2018, n’a pas seulement de bons goûts pour les scénarios à succès. En effet, l’ancienne villa de Jodie Foster, qu’elle a occupé pendant huit ans est tout simplement magnifique. La demeure est située tout près de Rodéo Drive à Los Angeles, juste au dessus de Coldwater Canyon, non loin des montagnes de Santa Monica. D’ailleurs, le balcon sur lequel donne la cuisine ouverte, donne sur une vue sublime de la vallée environnante et sur l’océan Pacifique tout proche. C’est sans doute un peu pour toutes ces raisons que la maison s’est vendue en seulement deux mois.

Un vrai petit nid

L’ancienne villa de l’actrice américaine de 56 ans s’étend sur 700 mètres carrés. Et selon les photos dévoilées par le site internet Variety, ce sont 700 mètres carrés de beauté, parfaitement mise en valeur par Hilton & Highlands qui s’est chargé de la vente. La maison est en hauteur ce qui assure, outre une vue imprenable, une sécurité à toute épreuve d’autant que la demeure est dissimulée derrière de grandes haies opaques. A l’intérieur la décoration est dans des tons clairs, et épurées, avec beaucoup de baies vitrées donc beaucoup de lumière. La maison se compose de cinq chambres et de sept salles de bain, d’une grande piscine extérieure, d’une salle de cinéma et d’une cheminée en pierre. Initialement elle était à vendre pour 15,9 millions de dollars, finalement cédée pour un million de dollars de mois. Impossible de savoir pourquoi elle n’est pas partie au prix initial.

Une nouvelle vie

Rien n’indique pourquoi Jodie Foster a décidé de se séparer de cette maison. L’actrice n’a pas dévoilé de projet immobilier particulier. Concernant son avenir professionnel, elle a déclaré en fin d’année dernière son intention d’adapter le film islandais « Woman at war », dans lequel elle devrait tenir le rôle principal. Il s’agira de son cinquième long-métrage.

© mysweetimmo