Sextant, le plus anglais des réseaux français récompensée pour son appli innovante de gestion des ventes !

Créé à Londres en 2005, Sextant est aujourd’hui un réseau de mandataires sur le sol français. Ses points différenciants ? Le 2.0 et la dimension internationale. Si vous confiez votre bien à Sextant, il sera visible sur les portails français ainsi que sur la scène internationale…

Sextant, une dimension internationale

A l’origine, Sextant a été créé pour promouvoir l’immobilier hexagonal auprès d’une clientèle anglo-saxonne. Lancé à Londres en 2005 par deux jeunes Français, ambitieux et plein d’idées, Brice Bonato et Matthieu Cany, Sextant offrait une vitrine internationale aux agents immobiliers en France. Depuis Sextant a évolué. « Depuis 2013, nous sommes un réseau de mandataires depuis 2013« , explique Matthieu Cany.  146 indépendants font aujourd’hui partie de ce réseau à la personnalité affirmée et qui ambitionne de se développer sur l’ensemble du territoire. « Nous enregistrons actuellement une croissance de notre chiffre d’affaires de 50%. Nous envisageons de regrouper 200 agents à la fin de l’année et 1 000 d’ici quelques années« , poursuit l’entrepreneur. La force de Sextant ?  » Sa dimension internationale. La marque bénéficie d’une forte notoriété hors de nos frontières. Les biens à vendre sont visibles sur les portails français ainsi que sur la scène internationale avec le site Internet britannique qui attire chaque mois 100 000 visiteurs uniques du monde entier« .

Des outils développés en interne pour les conseillers

L’autre point fort du réseau, c’est le 2.0. Outre la mise en place de la digitalisation des process métier qui permet de gagner en productivité et en rentabilité, Sextant développe ses propres outils en interne, avec son équipe d’informaticiens. « Cela nous permet de mettre à disposition des conseillers  des atouts qui font la différence sur le terrain comme, par exemple, la visite virtuelle qu’ils peuvent offrir gratuitement à tous leurs clients. Nos professionnels ont entre les mains des outils que l’on ne trouve nulle part ailleurs, reprend Matthieu Cany, co-fondateur de Sextant. C’est souvent ce qui les décide à nous rejoindre. »

Keros, l’outil sur-mesure qui fait la différence sur le terrain

Depuis début mars, les conseillers immobiliers de Sextant peuvent accéder via leur smartphone ou leur ordinateur à l’application Keros. L’appli leur permet de gérer très simplement leurs ventes, leurs factures, leur comptabilité, leurs compromis et leurs offres. « Keros leur permet aussi de se challenger, de se motiver, de communiquer entre eux mais aussi de faire le point sur leurs ventes, celles de leurs voisins, leur chiffre d’affaires, ajoute Matthieu Cany. Avec Keros, l’activité des conseillers gagne transparente. Grâce au tableau de bord de gestion des ventes, chacun peut avoir un œil sur le travail de son filleul, de quoi mieux l’accompagner. Chacun suit aussi les ventes des membres de son équipe, de quoi créer de l’émulation. Cela fonctionne un peu comme sur Facebook : on peut mettre un commentaire, en liker un autre. Keros participe pleinement à l’animation du réseau. »

Des conseillers unanimes et emballés

« Nous avons développé Keros en interne parce que ce type d’outil sur le marché immobilier n’existait pas, se félicite Matthieu Cany. Nos agents apprécient la simplicité de l’application. On a beaucoup travaillé sur l’interface, le design. Nous voulions qu’ils aient entre les mains un outil simple à utiliser, afin qu’ils puissent entrer facilement leurs ventes dans le système, générer des factures … Nous l’avons conçu pour qu’il soit également un outil d’animation des ventes. Cela les encourage à se dépasser.»

Et sur le terrain, les avis sont unanimes : « Keros est vraiment génial et c’est tout à fait ce que nous aurions aimé avoir depuis longtemps », explique Franck Fidi, Conseiller Sextant en Martinique. « Keros est bien fait et efficace, souligne, elle, Nathalie Morille, conseiller Sextant en Indre-et-Loire. Il est vrai que cet outil manquait. Je vais pouvoir me séparer de mon tableau Excel… » Cerise sur le gâteau : l’application a gagné le 2e prix numérique du trophée Icam 2019. Une belle récompense les équipes. Et tout spécialement pour Matthieu Cany, ingénieur de formation, sorti de  l’ICAM justement en 2002…

 

© mysweetfactory