51% des hommes prêts à faire confiance à maître Kim Kardashian

Kim Kardashian reprend ses études pour devenir avocate. Un peu plus d’un homme sur deux accepteraient de lui confier leur dossier. Une hypothèse écartée fermement par la gent féminine.

Début avril 2019, la très célèbre people Kim Kardashian révélait qu’elle était actuellement en stage dans un cabinet d’avocats et qu’elle prévoyait de passer le barreau en 2022. Suite à ses déclarations, la plateforme de mise en relation entre avocats et particuliers, mon-avocat.fr, a sondé 16.051 personnes afin de savoir si oui ou non, elles accepteraient de l’avoir pour avocate. Des résultats qui ne sont pas tendres avec la vedette de télé-réalité.

Maître Kim à la barre sur les traces de son père ?

Kim Kardashian est-elle capable de suivre les pas de son père Robert Kardashian, l’avocat d’origine arménienne qui avait défendu le footballeur américain O.J. Simpson ? Les Français semblent déjà avoir la réponse à cette question. En effet, plus de 68% des femmes interrogées pensent que Kim Kardashian est totalement incapable d’assurer la profession d’avocate contrairement aux hommes qui sont 54% à croire cette évolution professionnelle possible.

61% des Français la réfutent

Logiquement, plus de 51% de la gent masculine serait disposée à faire appel aux services de Maître Kim Kardashian. Mais de leur côté, 73% des femmes interrogées déclarent s’y refuser catégoriquement.

Bonne avocate ?

Si Kim Kardashian accède effectivement au barreau, les Français sont également divisés sur ses capacités à être ou non une bonne avocate. Ainsi, 59% des hommes pensent que « oui » alors que 67% des femmes déclarent que « non ».

Manque de crédibilité ?

Parmi les principales raisons qui expliqueraient l’incapacité de Kim Kardashian à exercer le métier d’avocate, 38% des femmes mettent en avant son manque de crédibilité pour cette fonction quand 39% des hommes pensent qu’elle manque de capacités intellectuelles

Manque de discrétion, de fair-play et de discipline ?

La profession d’avocat requiert un certain nombre de qualités. Parmi les plus importantes, trois ressortent clairement du vote des Français : 25% déclarent une absence légitime de discrétion de la part de Kim Kardashian, 19% un manque de fair-play nécessaire au respect des règles du droit et 17% un défaut de discipline obligatoire aux exigences de la fonction.

Même pas peur !

En revanche, les Français sont unanimes concernant la question « seriez-vous plus serein(e) si la partie adverse prenait Kim Kardashian comme avocate ? ». En effet, 66% des personnes interrogées avouent qu’elles seraient largement rassurées par être attaquées par la star des reality shows.

 

© mysweetimmo