6 conseils pour remettre en route de votre piscine et replonger dans le bonheur !

Après de longs mois d’hivernage et avant le 1er plongeon, il faut réveiller sa piscine ! Si la remise en route est une démarche simple, qui peut être déléguée à des professionnels titulaires du label Propiscines®, vous pouvez aussi vous en charger. Suivez le guide …

Selon la dernière enquête menée pour la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP) et du spa par le Cabinet Decryptis, plus de 15 % des maisons individuelles sont équipées d’une piscine. En 2018, le nombre de piscines privées installées en France a passé le cap des 2,5 millions. Alors, pour que votre bassin soit prêt dès les premiers beaux jours, c’est le moment de passer à l’action !

6 étapes pour une remise en route réussie

  • Nettoyage : pratiquez en premier lieu un brossage/nettoyage/retrait et remisage de la couverture en place après séchage. Retirez les flotteurs d’hivernage. Lavez plages et margelles, depuis l’intérieur vers l’extérieur. Nettoyez la ligne d’eau.
  • Rangement au sec : rangez tous les éléments d’hivernage
  • Vérification des équipements : avant de remettre en service le système de filtration, vérifiez la fermeture des couvercles et purges de la pompe et du filtre. Graissez les joints si nécessaire. Vérifiez le bon niveau d’eau du bassin (¾ des skimmers). Vérifiez la bonne qualité du média filtrant (sable, cartouche, verre, etc.).
  • Ouverture des vannes : faites jouer successivement toutes les poignées de vannes… Remettez en service l’armoire électrique.
  • Branchement des matériels : fermez les différents contacts. Actualisez l’horloge de programmation. Mettez en route la filtration sur manuel. Faites un balayage du bassin, au moyen du balai aspirateur manuel.
  • Traitement de départ selon l’état de l’eau : pour ce faire, demandez conseil à un professionnel si nécessaire, par exemple, en lui apportant l’eau de la piscine dans une bouteille, il pourra réaliser l’analyse approfondie et conseiller sur les produits à utiliser et la manière de faire.

Procédez à l’analyse des paramètres de l’eau

  • Équilibrez l’eau pH/TAC/TH en tenant le pH entre 7,2 et 7,6. Rajoutez de l’anticalcaire si besoin.
  • Effectuez un traitement choc, par un ajout d’une concentration de produit désinfectant selon les préconisations indiquées sur les emballages.
  • Mettez la filtration en manuel 24h/24h.
  • Mettez en service les appareils complémentaires de traitement, de nettoyage, et de chauffage à l’issue du traitement de choc.
© SweetRédaction