Immobilier au Portugal : Suivez les conseils de Cécile Gonçalves !

Cécile Gonçalves, fondatrice et directrice associée chez Maison au Portugal, était présente au salon de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal, à Paris. Elle est passé par le micro de MySweetImmo pour parler du marché immobilier portugais. Suivez le guide !

La dernière fois que avions rencontré Cécile Gonçalves en 2018, elle nous conseillé d’investir au Portugal. Qu’en est-il un an plus tard ? « Le marché se porte très bien, nous nous trouvons après une période de crise très importante qui amène maintenant une augmentation des prix intéressante pour les vendeurs, mais qui apporte également une perspective pour les acheteurs », explique-t’elle. D’après cette spécialiste qui cite les chiffres de l’INE, l’institut national statistique portugais, « les prix de l’immobilier se sont appréciés de 10,1% en 2018 sur l’ensemble du territoire; avec des poches plus importantes sur Lisbonne, Porto et l’Algarve qui sont des zones plus dynamiques »‘.

Une augmentation des prix qui va durer

Le Portugal a sauté à pieds joints au-dessus de la crise, l’assommant au passage, mais la question qui se pose à présent c’est quand est-ce que cette course des prix va bien s’arrêter ? Pour Cécile Gonçalves, l’augmentation va continuer. En effet, le parc immobilier se rénove et devient plus luxueux et de plus, la typologie des clients a changé, la dynamique d’investissement locatif qui dure et l’arrivée massive des portugais dans les investissements. En tout cas, si la directrice associée de Maison au Portugal devait conseiller des zones où s’installer, elle préconise Lisbonne en résidence principale car « même si vous investissez dans les quartiers les plus chers vous n’allez pas perdre d’argent ».

Des prix et des biens pour tous les goûts

A Lisbonne, il faut compter tout de même entre 7000 et 10000 euros du m2 pour un bien neuf ou rénové, et entre 5000 et 6000 euros du m2 pour de l’ancien. A Porto aussi les prix ont fortement augmenté, « Porto a été mis en lumière par le tourisme et notamment grâce aux liaisons aériennes d’EasyJet et Ryanair, et Porto qui a connu une phase de rénovation et l’installation d’entreprises étrangères », précise Cécile Gonçalves. Dans l’Algarve, région au sud du Portugal, les français sont nombreux à vouloir s’installer car « les températures sont idéales, la mer est chaude et puis les prix sont intéressants » précise-t’elle. Pour la grande ville du coin, Faro, comptez environ 2800 euros du m2 pour du neuf.

© Andreane Meslard