Fer à Cheval, la plus ancienne savonnerie de Marseille inscrite au titre des Monuments Historiques

Raphaël et Yannick Seghin ont repris Fer à Cheval, la plus ancienne savonnerie de Marseille. Ils s’efforcent depuis deux ans de préserver la confection traditionnelle du Savon de Marseille. Le label Monument Historique en France leur permettra de protéger les bâtiments du fait de leur intérêt historique, artistique ou architectural.

A l’instar du Château d’IF, de la Cité radieuse ou du Fort Saint Jean, Fer à Cheval, la plus ancienne et la plus grande savonnerie de Marseille toujours en activité, a été inscrite au titre des Monuments Historiques. Tout un symbole pour cette entreprise reprise il y a 6 ans par deux jeunes entrepreneurs, Raphaël et Yannick Seghin, qui ont depuis initié une profonde réorganisation et donné un nouveau souffle à cette institution marseillaise.  à« La savonnerie Fer à Cheval est un édifice unique et précieux pour Marseille, explique Raphaël Seghin, Président de la savonnerie Fer à Cheval. Elle fait partie des rares entreprises du Patrimoine Vivant toujours en activité, perpétuant un savoir-faire ancestral, de génération en génération, au point de faire partie aujourd’hui de l’héritage culturel de la ville.»

Une nouvelle étape dans l’histoire de la Savonnerie

Après le label Entreprise du Patrimoine Vivant et l’initiative d’une IGP (Indication Géographique Protégée) pour la protection du véritable savon de Marseille, il s’agit d’une nouvelle étape dans l’histoire de la savonnerie qui s’efforce de préserver avec fierté la confection minutieuse et traditionnelle de ce produit phare de la culture marseillaise. Et surtout, une belle reconnaissance puisque le label Monument Historique en France permet de protéger les bâtiments du fait de leur intérêt historique, artistique ou architectural. À Marseille, seulement 90 monuments ont obtenu l’inscription et Fer à Cheval est la seule savonnerie.

Un intérêt patrimonial considérable

La savonnerie représente, d’un point de vue historique, un intérêt patrimonial considérable témoignant de l’activité traditionnelle de l’industrie savonnière marseillaise du XIXe siècle. L’ensemble des façades et toitures de l’atelier de production du savon, le bâtiment des chaudrons avec ses sept cuves en tôle rivetées avec ses dispositifs anciens sur 3 niveaux et la salle du sous-sol, sont désormais protégés.

La véritable renaissance du Savon de Marseille

Cette reconnaissance permettra la réalisation de travaux de rénovation et d’optimisation du parcours des visiteurs. Des visites qui ont lieu tous les mercredis, retraçant l’histoire du savon de Marseille et ses secrets de fabrication, transmis à chaque nouvelle génération de maîtres savonniers.

Fer à Cheval, savonnier depuis 1856…

C’est au XIXe siècle, dans la cité phocéenne, que des centaines de petites fabriques ont fait de l’emblématique Savon de Marseille, le produit phare de leur activité. Pour l’une d’entre elles, une aventure particulière commence… En 1856, située chemin de Sainte-Marthe, une fabrique de bougies devient rapidement et exclusivement une usine dédiée à la confection du Savon de Marseille… En 1895, suite à un rachat, elle prend le nom de Savonnerie LECA. Près de 80 ans plus tard, en 1953, la savonnerie LECA fusionne avec les Huileries Antonin Roux et la Savonnerie J.B Paul alors propriétaire de la marque Fer à Cheval.

En 1974, l’usine est rachetée par le groupe SALADOR et devient exploitante du savon LE CHAT, détenue par l’Union Générale des Savonneries. Plusieurs propriétaires se succèdent mais la production de savons continue jusqu’au retour de la marque Fer à Cheval en 2008 avec une gamme cosmétique plus étendue. Malgré toutes ces aventures, le savon reste l’activité principale en conservant un savoir-faire ancestral passant notamment par la sélection de toutes les matières premières et la fabrication des bases du Savon de Marseille. La savonnerie Fer à Cheval est ainsi à la source même du produit, transmettant ce savoir- faire de génération en génération.

En intervenant à chaque étape de la saponification pour proposer un produit authentique, Fer à Cheval est aujourd’hui Entreprise du Patrimoine Vivant, détentrice du label Qualité Tourisme et inscrite aux Monuments Historiques.

Savoir-Faire : les étapes de la fabrication ancestrale

Le savon de Marseille ne fait l’objet d’aucune protection et nombreuses sont les contrefaçons qui inondent les marchés de France et les boutiques touristiques. La Savonnerie Fer à Cheval fabrique depuis l’origine le Savon De Marseille traditionnel en chaudron selon un savoir-faire ancestral datant de l’édit de Colbert de 1688. Elle a obtenu les labels :

  • EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant),
  • OFG (Origine France Garantie),

La Savonnerie est cofondatrice de l’UPSM (Union des Professionnels du Savon de Marseille) qui a déposé à l’INPI une demande d’IGP (Indication Géographique Protégée) reconnaissant la fabrication ancestrale et offrant une information claire pour que le consommateur puisse s’y retrouver.

Afin de mieux comprendre son savoir-faire artisanal, elle livre aujourd’hui les secrets de la fabrication du Savon de Marseille traditionnel, fabriqué selon le procédé ancestral à Marseille depuis 163 ans. Ce qui caractérise un VRAI savon de Marseille, c’est sa fabrication en chaudron en 5 étapes, sa composition à base d’huiles uniquement végétales, sans conservateur, sans colorant, sans aucun additif et qui donne au savon ses multiples vertus (doux pour la peau, hypoallergénique, biodégradable, écologique), et une origine géographique de la région marseillaise.

© mysweetimmo